Le poste de contrôle des ROV (Remotely Operated Vehicles), les engins sous-marins télécommandés qui assurent les interventions jusqu'à 1.500 mètres de profondeur. © BP

Planète

En bref : l'entonnoir de BP fuit

ActualitéClassé sous :océanographie , développement durable , entonnoir

-

Les tests pour vérifier la fiabilité du dôme de confinement mis en place cette semaine par BP au fond du golfe du Mexique ont été interrompus. Une fuite vient d'être détectée.

Après l'installation d'un couvercle baptisé Top Hat 10, BP a effectué une batterie de tests pour vérifier l'absence de fuites sur ce système de 75 tonnes censé récupérer la totalité du brut s'échappant du puits en folie de la plate-forme Deepwater Horizon.

Il s'agit surtout de vérifier que la pression monte suffisamment dans les conduits récoltant le pétrole pour démontrer qu'il ne s'échappe nulle part. Après la fermeture des valves, assurant le confinement du brut sous l'entonnoir, une fuite a été mise en évidence dans l'un des conduits menant le pétrole jusqu'en surface.

Le test de l'entonnoir est donc repoussé jusqu'à ce que ce conduit soit réparé. Lors de l'essai final, les ingénieurs de BP devront vérifier si l'ensemble de l'installation et même le sol marin lui-même parviendront à retenir tout le brut une fois le couvercle en place, car la pression exercée par le pétrole tendant à sortir du puits se mettra alors à augmenter.

Cela vous intéressera aussi