Planète

La Boudeuse reprendra-t-elle la mer en septembre ?

ActualitéClassé sous :océanographie , développement durable , La Boudeuse

Le capitaine de La Boudeuse a rencontré vendredi le ministre Jean-Louis Borloo pour tenter de reprendre l'expédition océanographique de ce navire, lancée sous la bannière du Grenelle de la mer. Ce trois-mâts goélette avait dû interrompre son voyage, faute d'argent. Une souscription publique a été lancée et le ministre souhaite que l'aventure redémarre en septembre.

Econome en carburant et offrant un faible tirant d'eau, La Boudeuse, un trois-mâts goélette, peut rester de longs mois en mer et explorer des zones difficiles d'accès par les navires océanographiques classiques. Le navire présente un réel intérêt pour les biologistes. © Mission Terre-Océan

Amarrée dans le port de Fort-de-France, en Martinique, la goélette La Boudeuse attend depuis le premier juin que l'on règle son sort. Son capitaine, Patrice Franceschi, avait alors mis fin à la mission Terre-Océan, annoncée en fanfare en février 2009 sous le patronage du ministère de l'écologie au moment du Grenelle de la mer, et débutée en octobre. Une trentaine de scientifiques étaient de l'aventure, pour aller étudier des milieux marins et d'eau douce durant deux ans dans l'estuaire de l'Amazone, en Polynésie et en Patagonie.

Mais le financement n'était pas totalement bouclé. Il s'en fallait de 500.000 euros, que l'équipe attendait du ministère mais que celui-ci affirmait n'avoir pas promis. Patrice Franceschi avait décidé de mettre la goélette en vente. Depuis, elle n'a pas trouvé d'acquéreur mais les scientifiques se sont émus et 33 d'entre eux ont pris la plume pour écrire au Président de la République.

Sauver La Boudeuse

« La Boudeuse doit continuer ses expéditions et son programme d'exploration scientifique, qui apportent non seulement des résultats inédits, mais également l'esprit d'aventure qui manque aujourd'hui à la science moderne » affirmaient-ils. L'équipe, elle, lançait sur son site, Sauvons La Boudeuse, une souscription publique pour faire appel directement à la générosité des citoyens.

Vendredi dernier, le ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, a reçu Patrice Franceschi pour tenter de trouver une solution, faire de nouveau appareiller La Boudeuse et revivre la mission Terre-Océan. D'après le skipper de la goélette, le ministre souhaite « rebâtir financièrement » l'expédition pour que le navire reprenne la mer au mois de septembre prochain.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi