Nos cousins les Néandertaliens seraient tout aussi intelligents que nous. © Kovalenko I, Adobe Stock
Planète

Une corde tissée par Néandertal découverte dans une grotte en France

ActualitéClassé sous :Néandertaliens , Homme de Neandertal , homme de Néanderthal

En Ardèche, l'Abri du Maras est connu de tous les spécialistes de Paléolithique moyen. La grotte a accueilli des Hommes de Néandertal pendant longtemps. Une nouvelle découverte témoigne de l'intelligence de notre cousin.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Futuris : des drones archéologues sur les traces de Néandertal  Préhistoriens et pilotes de drones se rencontrent autour d'une nouvelle façon d’expérimenter le passé. Ensemble, ils développent des univers virtuels qui reproduisent fidèlement les sites historiques. De quoi faire vivre au public une visite originale et immersive depuis le confort de sa maison. 

L'Abri du Maras, situé en Ardèche, a été le foyer d'Hommes de Néandertal pendant une longue période. Les archéologues y ont retrouvé de nombreux vestiges, essentiellement lithiques appartenant au Moustérien, du Paléolithique moyen.

Aujourd'hui, c'est une autre trouvaille faite sur ce site qui témoigne du mode de vie des Néandertaliens : une minuscule cordelette trouvée à trois mètres sous la surface. Celle-ci est prisonnière d'une couche géologique âgée de 42.000 à 51.000 ans. Décrite dans la revue Scientific Reports, la cordelette, dont l'âge estimé est de 50.000 ans, est la plus vieille jamais découverte et aussi un formidable reste de la technologie de l'Homme de Néandertal.

La cordelette découverte dans l'Abri de Maras en France vue au microscope. © M.H Moncel, Scientific Reports

Un bout de ficelle du Paléolithique

Le bout de ficelle est minuscule : 6,2 millimètres de long pour 0,5 millimètre de large. Les chercheurs ont dû l'observer au microscope pour étudier sa composition. La cordelette est composée de fibres d'écorce de conifères, tissées dans le sens antihoraire. Puis trois fibres, ainsi créées, sont rassemblées et tissées ensemble dans le sens horaire pour former la corde. Selon B. L. Hardy, premier auteur de l'étude et chercheur au département d'anthropologie de l'université de l'Ohio, la technique utilisée est similaire à celle des cordes actuelles.

Les archéologues cherchent à connaître la fonction de cette corde. Elle ne ferait pas obligatoirement partie d'un outil, mais serait plutôt le vestige d'un filet, d'un sac ou même d'un vêtement. Avant cette découverte, la corde la plus ancienne connue datait de 19.000 ans avant notre ère et était vraisemblablement l'œuvre des humains modernes qui vivaient près du lac de Tibériade.

Mais la corde trouvée dans l'Abri du Maras provient d'une époque où il n'y avait pas d'Homo sapiens dans la région. Cette découverte est un argument supplémentaire en faveur des hypothèses sur l'intelligence de l'Homme de Néandertal. Aussi brillant que nous, il aurait vécu selon des coutumes élaborées et aurait été capable d'utiliser des technologies avancées.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !