D'invraisemblables pluies d'animaux sont signalées chaque année aux quatre coins du globe. Ce phénomène paraît incroyable mais pourtant, ce n'est ni une légende ni une farce inventée de toutes pièces. Les pluies d'animaux sont bien réelles et s'expliquent par des phénomènes météo violents.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Une puissante tornade recréée par ordinateur Préoccupés par les centaines de tornades qui tourmentent le centre des États-Unis chaque année, les chercheurs de ce pays tentent de mieux comprendre la formation de ces monstres dévastateurs. Des scientifiques ont reconstitué avec un supercalculateur la tornade « El Reno », une des plus puissantes jamais observées, qui a frappé l’Oklahoma le 24 mai 2011. Elle détruisit tout sur son passage sur plus de 100 km durant près de deux heures… Grâce à cette simulation, on repère mieux les phénomènes à l'œuvre.

Des poissonspoissons qui tombent du ciel par milliers, des vers de terre qui atterrissent sur des toitstoits, ou encore des oiseaux qui s'écrasent massivement au sol : les pluies d'animaux font partie des phénomènes les plus étranges de la Planète. Depuis la nuit des temps, en Égypte antique comme au Moyen Âge, des écrits historiques témoignent de ces événements aux allures de fin du monde. En Asie, en Afrique, en Australie, aux États-Unis, en Amérique du Sud, mais aussi en Europe, des pluies d'animaux vivants ou morts sont régulièrement signalées.

Parmi les pluies d'animaux les plus spectaculaires relevées depuis le début des années 2000, on peut citer :

  • les 10.000 chauves-sourischauves-souris tombées du ciel dans le Queensland australien en janvier 2011 ;
  • une gigantesque pluie de vers sur les participants d'une conférence en extérieur en Louisiane (USA) en janvier 2007 ;
  • une pluie massive de grenouilles en Hongrie en juin 2010 ;
  • 5.000 oiseaux retrouvés morts lors du Réveillon du Nouvel an 2010-2011 en Arkansas (USA) ;
  • une pluie de poissons dans la commune du Lorrain sur l'île de La Martinique en août 2012 ;
  • une pluie de 75 petits poissons dans un jardin en Écosse en août 2016 ;
  • et plus récemment une pluie de poissons vivants au Telengana en Inde en juillet 2022.

Mais l'événement le plus étonnant reste l'atterrissage d’un requin léopard de 60 cm encore vivant sur un terrain de golf en Californie en octobre 2012 : celui-ci a pu être sauvé et relâché en pleine mer.

Une pluie de poissons en Inde en 2017. © Dharmendra Mishra

Des phénomènes tourbillonnaires à l'origine des pluies d'animaux

Les pluies d'animaux sont causées par des phénomènes tourbillonnaires violents : une tornadetornade ou un Dust Devil (tourbillon de poussières) sur terre, ou bien une trombe marinetrombe marine sur la mer ou un lac. Ces tourbillons, sur terre ou sur l'eau, sont capables d'emporter des êtres vivants en altitude avant de les laisser tomber plusieurs kilomètres plus loin.

En général, on ne trouve qu'une seule espèceespèce animale dans ces pluies d'êtres vivants, souvent des animaux très légers : grenouilles, petits poissons, chauve-souris, oiseaux, sauterellessauterelles, crabes, serpents, vers, méduses, etc. Ces animaux retombent parfois intacts et bien vivants, mais peuvent aussi être retrouvés morts et même complètement déchiquetés.

Compilation d'images d'impressionnantes pluies de poissons. © Khaas Khabar

Mais ces phénomènes tourbillonnaires sont parfois capables d'emporter des êtres plus lourds : des vachesvaches notamment, dans le cas de puissantes tornades aux États-Unis. Le cas du requin californien retrouvé sur un terrain de golf peut aussi bien être attribué à une trombe marine, qu'à un oiseauoiseau de grande taille de type pélican ou aigle, l'ayant laissé tomber car étant trop lourd.

Ce type de phénomène pourrait-il concerner les êtres humains ? Oui, les tornades et les plus puissants Dust Devil sont capables d'emporter des êtres humains, ce qui arrive malheureusement parfois aux États-Unis, avec une issue souvent fatale. Mais plusieurs cas d'enfants en bas-âge (1 ou 2 ans) retombant vivants, sans trop de blessures, ont été signalés ces dernières années lors du passage de tornades.

La vidéo terrifiante d'une puissante tornade emportant une ferme et des vaches au Kansas (USA) en 2012. © StormStock

Les animaux sont parfois emportés si haut qu'ils retombent gelés

En dehors des poissons ou méduses de surface emportés par une trombe marine et projetés à des centaines de mètres, voire des kilomètres plus loin, le cas le plus fréquents est celui des oiseaux : le tourbillon croise la trajectoire d'une espèce particulière en train de migrer, d'où le fait que l'on retrouve ensuite des centaines ou milliers d'oiseaux similaires par terre. Il existe même des preuves de la rencontre de ces deux phénomènes (migration d'oiseaux ou essaim de chauve-souris) et tornade enregistrés sur les radars météométéo.

Plus étonnant encore, il arrive que les animaux tombent du ciel gelés, parfois complètement recouverts de glace, ce qui tendrait à montrer que certains peuvent être aspirés jusqu'à très haute altitude dans le ciel. Il arrive aussi que des tornades et trombes assèchent totalement une mare, avant de relâcher l'eau et ses habitants (batraciensbatraciens et autres), plus loin, sous la forme de pluie d'animaux, avec donc de l'eau en plus des êtres vivants !