Lors d'une matinée grise d'automne, il est déjà arrivé qu'une étonnante bulle opaque apparaisse en campagne ou en mer : il s'agit du dôme de brouillard, un phénomène aussi rare que spectaculaire.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Warka, une tour qui transforme le brouillard en eau potable Arturo Vittori est un architecte italien qui a notamment travaillé pour les agences spatiales européenne (Esa) et américaine (Nasa). Son dernier projet, baptisé Warka, est une étrange construction. Fabriquée en bambou et en filet, cette tour est capable de recueillir l’eau contenue dans l’air. National Geographic Channel nous parle de cette étonnante innovation au cours de cette courte vidéo.

C'est au Pays de Galles que le plus impressionnant dôme de brouillard a été pris en photo. Début décembre 2016, une femme promène son chien lorsqu'elle aperçoit une grosse boule blanche dans la ville de Tremeirchion.

Elle prend des photos et les envoie alors aux journaux locaux pour avoir des explications sur ce phénomène bien étrange. Ce dôme de brouillard très étendu, qu'elle estime couvrir la taille d'environ 12 terrains de foot, aurait été observé pendant une dizaine de minutes sans se déformer.

Ce matin-là, le temps était particulièrement froid : -4 °C. C'est justement la différence de température entre l'air et le sol qui a conduit à la formation de ce dôme d'humidité. Personne n'ayant été vérifier le lieu exact où se trouve le dôme, les météorologues anglais ont émis plusieurs hypothèses : la plus probable est qu'il s'agisse d'une source de chaleur artificielle, comme une installation agricole avec un bassin d'eau chaude. Le brouillard aurait ainsi commencé à se former naturellement dans la vallée, avant d'être soulevé par l'air chaud de la source inconnue, comme un ballon d'air chaud.

Plus la différence de températures est grande, plus le brouillard est épais

D'autres dômes de brouillard ont déjà été aperçus sur terre ou en mer, mais celui du Pays de Galles reste le plus spectaculaire avec sa forme sphérique quasiment parfaite. La plupart des autres dômes de brouillard ont été aperçus au-dessus de bâtiments dégageant de la chaleur dans des villes, ou encore au-dessus d'îles isolées en pleine mer, mais leur forme est plus floue : il s'agit davantage de « couvertures » de brouillard que de dômes.

Le brouillard est composé de très petites gouttelettes d'eau qui sont maintenues en suspension par les mouvements de l'air. Il fait partie de la catégorie des nuages bas, sauf que celui-ci est tellement bas qu'il touche le sol. Il existe plusieurs types de brouillard, parmi lesquels le brouillard d'évaporation qui se forme sur l'eau en automne et hiver : de l'air froid arrive sur une surface chaude, comme la mer, un lac ou une rivière, ce qui provoque de l'évaporation sous forme de bancs de brouillard.

Les marins ont coutume de l'appeler « fumée de mer ». Plus la différence de température entre la surface maritime et l'air est grande, plus le brouillard est épais, à l'instar du dôme de brouillard photographié au Pays de Galles. On peut donc présumer que la source de chaleur en dessous était particulièrement intense, et donc absolument pas naturelle.