Planète

Ouragan Sandy : pourquoi une alerte sur la côte est des États-Unis ?

ActualitéClassé sous :météorologie , climatologie , ouragan

Ce lundi à New York, Wall Street n'a pas ouvert ses portes, les métros ne circulent pas. La côte est des États-Unis est en alerte maximale : l'ouragan Sandy devrait atteindre les côtes en début de soirée. Le New Jersey, le Delaware, le Connecticut, la Virginie, le Massachusetts et le Maryland s'attendent à un impact bien plus conséquent que le précédent gros ouragan Irène. Ce qui le rend si dangereux ? La rencontre d'une masse d'air froid provenant du Canada...

L'ouragan Sandy est très proche des côtes, cette photo satellite a été prise à 11 h 52, heure française. Les rafales de vent étaient de 136 km/h, la pression au centre de l'ouragan était de 946 hPa et la vitesse de déplacement du centre de Sandy de 36 km/h. Cet ouragan est toujours classé en catégorie 1 sur l'échelle de Saffir-Thompson. © NOAA, National Weather Service

L'ouragan Sandy, rebaptisé « Frankenstorm » en cette période d'Halloween, devrait atteindre les côtes du New Jersey ce soir. Il suivra une trajectoire nord-est, c'est-à-dire le long de la côte américaine, jusqu'à mercredi. Les autorités ont placé le Maryland en état d'urgence, le New Jersey, le Delaware, le Connecticut, la Virginie et le Massachusetts en alerte maximale. À l'arrivée aux côtes, cet ouragan devrait rencontrer une masse d’air polaire arrivant du Canada et former ainsi une gigantesque dépression, plus large que la France ! 

Sandy était à l'origine une tempête tropicale, née au large du Nicaragua la semaine dernière. La dépression s'intensifiant, elle a atteint le niveau 2 sur l'échelle de Saffir-Thompson pour devenir un ouragan. Sur sa trajectoire il a croisé la Jamaïque et Cuba, où il a causé d'importants dégâts et fait de nombreuses victimes : une vingtaine de morts à Cuba et plus d'une soixantaine dans les Antilles. Après quoi, ayant perdu en intensité, il sera reclassé en catégorie 1. Pourtant, c'est probablement un ouragan historique qui est en train de s'approcher des côtes des États-Unis, pouvant présager d'un scénario proche du film « The perfect Storm »

L'ouragan arrivera aux côtes avec des rafales de vent de 150 km/h. En se propageant au nord-est du continent, il rencontrera un front froid venant du Canada. Une masse d'air froid au contact d'une masse d'air chaud engendre une ligne de front où la pression chute. Ainsi, la rencontre de l'ouragan et de l'air polaire du Canada entraînera une monumentale dépression dont le centre pourrait atteindre 940 hectopascals (hPa).

L'ouragan Sandy devrait arriver sur la côte est des États-Unis ce soir (heure française). Il devrait rencontrer un front froid provenant du Canada, représenté sur la carte par la courbe à triangles bleus. La rencontre des masses d'air froid et d'air chaud devrait amplifier la dépression. Sur la carte sont représentés les impacts attendus : les surcotes (hausse locale du niveau de la mer), pouvant atteindre 3 m, des précipitations torrentielles (peut-être, localement, jusqu'à 400 mm) et une houle pouvant atteindre 12 m. © La chaîne météo

Ouragan Sandy : les États-Unis frappés de plein fouet

Au-delà des rafales de vent et précipitations intenses, de la taille de la dépression, il faut redouter la hauteur de houle cyclonique. Les prévisions sont alarmantes, la houle pourrait atteindre 12 m de haut. De plus, c'est actuellement la période des grandes marées dans l'Atlantique ouest. En conséquence, on peut attendre une surcote, une hausse du niveau de la mer, de 3 m. Manhattan et Atlantic City pourraient alors être submergés. 

D'après les prévisions du National Weather Service, la dépression devrait perdre en puissance mercredi et se diriger vers le nord-ouest. Elle mourra au Québec ou dans le centre du Canada. Lors de son passage, Sandy a déversé plus de 150 mm d'eau par endroits, déclenchant glissements de terrain et inondations. Les États-Unis sont préparés, les quartiers les plus exposés ont été évacués, mais, quoi qu'il en soit, la côte est très sérieusement menacée.

Pour suivre en direct l'avancée de Sandy sur les côtes, des webcams en ligne sont disponibles. On peut de plus suivre les prévisions de la trajectoire de l’ouragan du National Weather Service en temps et en heure.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi