Le cumulonimbus capillatus incus est un immense nuage d'orage qui ressemble à ceux formés lors de l'explosion d'une bombe atomique. © Isai Garcia
Planète

Un nuage en forme de champignon atomique fait paniquer les Mexicains

ActualitéClassé sous :météorologie , nuage , orage

-

Un impressionnant nuage d'orage a fait paniquer les habitants de Saltillo au Mexique : il s'agit d'un type particulier de cumulonimbus qui est capable de générer des phénomènes météo violents.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Comment se forment les orages ?  La France compte en moyenne 250 jours d'orages par an. Comment et pourquoi naissent ces puissants phénomènes, accompagnés de foudre et de tonnerre ? 

Dans la soirée du 17 avril, les habitants de Saltillo, dans le désert de Chihuahua, ont été pris de panique en regardant vers le ciel : un immense nuage d'orage, ressemblant à ceux créés par l'explosion d'une bombe atomique, recouvrait le ciel avec un déluge d'éclairs. Le phénomène, qui fait partie de la catégorie des supercellules, a engendré une forte activité électrique, avec des grêlons de 3 centimètres de diamètre et des pluies diluviennes pendant plusieurs heures.

Pourquoi ce nuage a-t-il pris une forme aussi impressionnante ? Il s'agit d'un cumulonimbus capillatus incus avec une enclume très étendue : ces nuages sont les plus hauts du monde et peuvent culminer à 15, voire 18 kilomètres. L'enclume (son sommet) monte si haut qu'elle atteint la tropopause. Sa croissance est alors bloquée et les masses d'air sont contraintes de s'étaler, lui donnant cette forme de champignon, légèrement asymétrique en raison du vent d'altitude qui le pousse vers l'avant. Il lui faut environ 30 minutes pour se former.

Un type d'orage peu fréquent en avril

Localisée au nord-est du Mexique dans l'État de Cohahuila, la ville de Saltillo bénéficie d'un climat subtropical, très pluvieux toute l'année : les plus violents orages éclatent généralement au cours de l'été, pendant la saison des pluies. Entre juillet et septembre, les orages sont quasi-quotidiens, mais un orage aussi puissant que celui survenu à Saltillo est un évènement peu fréquent en avril.

Ces derniers jours, les températures étaient plus élevées que la moyenne dans cette zone, entre 30 et 35 °C (soit 5 à 7 °C au-dessus des normales) et l'arrivée d'un air plus frais a provoqué un violent conflit de masses d'air, d'où la formation d'orages.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !