Juillet 2022 est le mois de juillet le plus sec jamais enregistré en France. © Pabkiv, Adobe Stock
Planète

Juillet 2022 a été le plus sec jamais enregistré en France et l'un des plus chauds !

ActualitéClassé sous :météorologie , Saison , climatologie

Ce mois de juillet 2022 restera dans l'Histoire de la météo comme étant le plus sec jamais enregistré en France métropolitaine, ainsi que l'un des plus chauds depuis le début des relevés météo.  

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Jardin : 5 fleurs qui supportent bien la sécheresse  Toutes les plantes ont besoin d’eau pour vivre. Mais certaines supportent bien les longues périodes de sécheresse. Avec ces 5 fleurs, finie la corvée d’arrosage ! 

Juillet 2022 est officiellement le plus sec des mois de juillet depuis le début des relevés de Météo France, c'est-à-dire depuis 1959 : le déficit de précipitations atteint -88 % à l'échelle du pays, avec une moyenne de seulement 9,7 mm en France au cours du mois. Tous mois confondus, c'est aussi le 2e mois le plus sec, après mars 1961 (7,8 mm).

L'indice d'humidité des sols est au plus bas en Corse, en Provence-Alpes-Côte d'Azur, en vallée du Rhône et dans les Pays de la Loire. En Corse, le déficit est frappant : -96 %, soit seulement 0,6 mm de précipitations en un mois !

Ce mardi 2 août, la totalité des départements français est concernée par des arrêtés de sécheresse, à des niveaux plus ou moins importants. Quasiment la moitié de ces départements est placée en niveau de « crise », en particulier au sud-est et au centre, mais aussi au nord-ouest et en vallée du Rhône. Même la capitale a été placée en vigilance sécheresse, un événement rare.

Aucune amélioration pluvieuse n'est à attendre ces quinze prochains jours : hormis quelques orages, les précipitations resteront quasiment inexistantes au moins jusqu'au 15 août.       

Le 3e juillet le plus chaud enregistré

Côté températures, juillet 2022 se place au 3e rang des mois de juillet les plus chauds, avec une température moyenne de 23,2 °C. L'anomalie est de +2,1 °C sur le mois par rapport à la moyenne du mois. Les régions Provence-Alpes-Côte d'Azur, Corse, Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie présentent toutes des anomalies de températures de +2 à +3 °C sur le mois. La tête du classement des mois de juillet les plus chauds reste, en revanche, toujours occupée par juillet 2006 (moyenne de 24,4 °C) et juillet 1983 (moyenne de 23,4 °C).

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !