Le ressenti sera digne d'un mois de juillet quasiment partout en France pendant au moins quatre jours. © Korn V., Adobe Stock
Planète

La France va être touchée par son premier coup de chaleur de l'année

ActualitéClassé sous :météorologie , climatologie , chaleur

[EN VIDÉO] Vague de chaleur ou canicule: quelle différence ?  L’été, on entend parler de pics de chaleur, de vagues de chaleur et de canicule. La différence ne saute pas aux yeux, mais elle entre en compte pour les alertes météo ou les plans de vigilance en matière de santé. 

Un dôme de chaleur va recouvrir la France la semaine prochaine avec des températures dignes de juillet sur quasiment l'ensemble du pays.

À partir de lundi, un puissant anticyclone va se mettre en place au-dessus de la France, en faisant remonter de l'air chaud en provenance du Sahara : ce dôme de chaleur va donner lieu au premier véritable coup de chaleur de la saison sur la France. Rappelons qu'en météorologie, on parle officiellement de chaleur à partir de 25 °C et de fortes chaleurs à partir de 30 °C. Les températures atteindront le seuil de chaleur au nord, et le seuil de fortes chaleurs au sud-ouest : le ressenti sera digne d'un mois de juillet quasiment partout en France pendant au moins quatre jours, à l'exception des Hauts-de-France et des Côtes de la Manche.

Le seuil de chaleur sera atteint sur Paris dès lundi, avant une probable nouvelle hausse ensuite. © Melinda Nagy, Adobe Stock

Une véritable vague de chaleur en prévision ?

Météo France parle de vague de chaleur lorsqu'on observe des « températures anormalement élevées pendant au moins trois jours consécutifs ». Selon François Jobard, météorologue pour Météo France, « aucune vague de chaleur qui réponde aux seuils fixés par Météo France, avec une température de 25,3 °C moyennée à l'échelle du pays, n'a encore jamais été enregistrée au cours d'un mois de mai en France ».    

À l'échelle de la France, il s'agira davantage d'une période chaude, avec un pic de chaleur mercredi et jeudi, mais pas exceptionnel. À Paris, on pourrait frôler les 30 °C en milieu de semaine. En Nouvelle-Aquitaine, les 30 °C seront peut-être dépassés, mais sans atteindre le record qui est de 35 °C pour mai. Une grosse incertitude subsiste sur l'évolution à partir de jeudi, les températures pourraient remonter d'un cran laissant craindre le spectre d'une vague de chaleur sur certaines zones, ou bien chuter avec l'arrivée d'air frais.

Ce coup de chaleur ne présente aucun risque pour la santé humaine, mais aggravera par contre la situation de sécheresse qui sévit sur la plupart des régions françaises.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !