Les habitants des zones fréquemment touchées par les feux de forêt sont exposés à une pollution cancérigène de manière régulière. © toa555, Adobe Stock
Planète

Les incendies de forêt augmentent le risque de cancer

ActualitéClassé sous :Incendie , Pollution , cancer

[EN VIDÉO] 20 ans d'incendies à travers le monde résumés en 30 secondes  Voici à quoi ressemble la Terre en proie aux flammes. Ce n'est pas un scénario de fin du monde, mais le résumé de l'ampleur des incendies qui se sont produits à travers le globe ces deux dernières décennies. Vingt ans de feux de forêts, épiés de très haut par le satellite Terra, que la Nasa a condensé dans une animation de 30 secondes. 

Les habitants des zones fréquemment sujettes aux incendies sont davantage touchés par les cancers du poumon et les tumeurs au cerveau.

L'étude de l'Université McGill, publiée dans The Lancet Planetary Health, est la première à mettre en évidence le lien entre une exposition aux feux de forêt et le risque de cancer. Les chercheurs ont étudié 2 millions de Canadiens sur une période de 20 ans, avec un panel de personnes âgées entre 25 et 90 ans. Partant du constat que les feux de forêt se produisent dans les mêmes zones chaque année, les auteurs de l'étude ont décidé d'analyser les effets sur le long terme de ces incendies sur la santé humaine.

Plus de risques de cancer jusqu'à 50 km autour des incendies

Les résultats de l'étude ont montré que les personnes vivant dans un rayon de 50 kilomètres autour des incendies pendant une période de 10 ans ont 10 % plus de risques d'avoir une tumeur du cerveau et 4,9 % plus de risques d'avoir un cancer du poumon, comparé aux personnes plus éloignées des incendies. Le risque d'être atteint par d'autres types de cancer est également apparu dans les résultats : la leucémie, le lymphome non hodgkinien et le myélome multiple. La plupart des polluants émis par les feux de forêt sont des particules cancérigènes dont les effets néfastes sur la santé humaine sont connus : hydrocarbures, benzène, métaux lourds, phénol, formaldéhyde. Les habitants des zones fréquemment touchées par les feux de forêt sont donc exposés à une pollution cancérigène de manière régulière.

Une pollution piégée dans les logements pendant des années

En plus de la pollution de l'air extérieur, les particules néfastes s'infiltrent également dans les intérieurs (habitations, voitures, commerces, entreprises...) et restent piégées dans ces milieux fermés. Il s'agit d'un phénomène trop souvent négligé par les personnes résidant à proximité des incendies. Les métaux lourds et les hydrocarbures, connus pour déclencher des troubles du système nerveux et du système digestif, s'infiltrent facilement dans les logements et peuvent y rester jusqu'à deux ans après l'incendie ! C'est ce que montrent des analyses effectuées après le gigantesque incendie survenu en 2016 à Fort McMurray au Canada.

Des traces de pollution, issues de l'incendie de Fort McMurray en 2016 au Canada, ont été retrouvées dans les logements à proximité deux ans après. © DarrenRD, Wikipedia

Des observations à prendre en compte

Les incendies génèrent aussi d'autres types de pollution que celle de l'atmosphère : ils polluent également le milieu aquatique et le sol, avec des conséquences sur les produits alimentaires et l'eau potable. Des concentrations nocives de benzène et d'autres polluants, issus de la fonte de pompes à eau en plastique, ont été retrouvées dans l'eau potable après les incendies en Californie ces dernières années.

Le changement climatique démultiplie le risque d'incendies, et conduit à une saison des incendies plus précoce et plus étalée au cours de l'année. L'ONU prévoit d'ailleurs une augmentation mondiale des incendies extrêmes de 14 % à l'horizon de 2030, 30 % d'ici 2050 et 50 % d'ici la fin du siècle. Les résultats de l'étude de l'Université McGill montrent la nécessité d'informer la population vivant dans des zones fréquemment brûlées : la plupart des habitants des zones touchées par les incendies à chaque année n'ont pas conscience de la pollution qui les entoure, y compris dans leur logement, et du risque pour leur santé. Les incendies sont la deuxième plus importante source de pollution atmosphérique, après l'ozone, dommageable pour la santé.

En ce moment, recevez le Mag Futura gratuitement en souscrivant à nos abonnements !

Saviez-vous que vous pouviez avoir accès à Futura sans publicités via nos abonnements ?
En ce moment, vous pouvez découvrir cet avantage avec notre offre spéciale : souscrivez à l'abonnement "Je participe à la vie de Futura" (pour une durée de 3 mois minimum) et recevez le Mag Futura chez vous* (d'une valeur de 19 €) ! 

*L'envoi du Mag Futura se fait après le troisième mois d'inscription.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !