Le weekend du 3 et 4 octobre, 60 sites de production d’électricité, des centrales nucléaires aux parcs éoliens et solaires, seront ouverts au public. Cette cinquième édition des « JIE » est une occasion exceptionnelle de visiter les coulisses de ces installations très fermées et d’en comprendre les rouages grâce à des visites guidées.
Cela vous intéressera aussi

Sur la Loire, à Orléans, près du pont de l'Europe, un curieux bateau immobile semble résister au courant. Amarrée à un duc-d'Albe (un pilotispilotis fixé au fond), cette barge porteporte un mécanisme assez discret. Comme un iceberg, l'essentiel est sous l'eau : c'est une hydrolienne fluviale. Installée en novembre 2014, Hydrofluv est un prototype, conçu par l'entreprise Hydroquest, qui commence à démontrer la faisabilité de l'exploitation de ce gisementgisement. Avec un courant d'eau régulier à 2 m/s, Hydrofluv génère entre 30 et 50 kW d'électricité.

Le principe est simple : le flux fait tourner deux turbines rotatives qui actionnent un générateurgénérateur d'électricité. La réalisation l'est moins car il faut mettre au point un système fiable, efficace et facile à entretenir. Hydrofluv, un modèle grandeur nature, permettra de tester ces aspects avec, par exemple, des vérins pour relever le mécanisme immergé. Sur les deux années de l'expérience, cette hydroliennehydrolienne servira aussi à jauger les impacts sur l'environnement et sur le paysage. Hydrofluv est en effet amarrée tout près d'un milieu urbain et dans un site classé Natura 2000Natura 2000.

Au cœur d'une centrale

Le public pourra s'approcher d'Hydrofluv, et se faire une idée de son fonctionnement, lors de visites guidées organisées par EDF le 3 octobre prochain dans le cadre d'un circuit commun avec la centrale de Saint-Laurent-des-Eaux. Cette visite, sur inscription, aura lieu à l'occasion des Journées de l'industrie électrique EDF, un événement qui existe depuis cinq ans. Durant deux jours, EDF invite le grand public à visiter ces sites ultrasécurisés que sont les centrales électriques. C'est l'occasion, par exemple de pénétrer dans un site nucléaire ou dans une centrale hydraulique.

Cette année, 60 sites seront accessibles. Des centrales thermiques figurent également au programme, comme celle de Martigues, dans les Bouches-du Rhône, qui peut déjà se visiter virtuellement sur un site Web. La liste comprend aussi des sites éoliens et solaires, ainsi que des centres de recherche et des sites logistiques. La liste complète est présentée par une carte sur le site des JIE, où il sera nécessaire de s'inscrire. Cette année, à l'occasion du 5e anniversaire des Journées de l'industrie électrique EDF, un jeu concours permettra aux visiteurs de gagner un vélo ou un scooter électrique.