Reconstruire le niveau de la mer au cours de périodes chaudes du passé de notre Planète aide les chercheurs à prédire ce qui nous atteint en la matière à l’avenir. © 12019, Pixabay License

Planète

Le niveau des océans était 16 mètres plus haut il y a 3 millions d’années

ActualitéClassé sous :élévation du niveau des mers , Pliocène , températures

Pour prédire ce que nous réserve le réchauffement climatique, les chercheurs s'appuient sur des témoignages du passé. Et ils viennent de découvrir qu'à températures et niveaux de CO2 similaires, la Terre a connu, il y a 3 millions d'années, des mers de 16 mètres plus élevées !

Il y a quelque trois millions d'années, les températures moyennes sur notre Terre étaient supérieures à celles de l'ère préindustrielle de deux à trois degrés Celsius. Les niveaux de CO2 dans l’atmosphère, quant à eux, avoisinaient ceux que nous observons aujourd'hui. Et selon des chercheurs de l'université du Nouveau-Mexique (États-Unis) entre autres, le niveau de la mer était alors supérieur de 16 mètres à celui que nous connaissons actuellement.

« Notre ambition est d'utiliser les données disponibles pour les périodes chaudes que notre planète a connues par le passé pour ajuster les modèles de fonte des glaces qui servent ensuite à prédire la réaction future de la calotte au réchauffement climatique », explique Bogdan Onac, professeur en géosciences à l'université de Floride du Sud.

Grâce à ce genre de stalactites, les chercheurs ont également mesuré un niveau de la mer à 23,5 mètres il y a 4 millions d’années. Les températures étaient alors supérieures de 4 °C aux niveaux préindustriels. Un scénario toujours envisageable dans le contexte de réchauffement climatique actuel. © Université du Nouveau-Mexique

Un aperçu de ce qui nous attend

Les chercheurs ont travaillé sur des dépôts trouvés dans une grotte de l'île de Majorque, en Méditerranée, ceux que les spécialistes appellent des spéléothèmes qui se forment à l'interface de l'eau et de l'air lorsque les grottes côtières sont inondées par l'élévation de l'eau de mer. Les échantillons ont été datés de l'ère du Pliocène à l'aide d'une méthode dite de datation radiométrique par l'uranium-plomb.

Les chercheurs ont ensuite soustrait les soulèvements ou les affaissements naturels de l'île qui ont pu se produire à cette période. Leurs résultats révèlent que pendant la période chaude du Plaisancien -- il y a entre 3,264 et 3,225 millions d'années --, le niveau moyen de la mer atteignait 16,2 mètres au-dessus de sa valeur actuelle. De quoi conclure que, même si le CO2 atmosphérique se stabilisait à son niveau actuel, le niveau mondial des océans augmentera probablement au moins d'autant dans les années à venir.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Le niveau de la mer pourrait monter de presque un mètre d’ici 2100  Les satellites altimétriques sont un bon moyen de mesurer précisément la hausse du niveau des mers due au changement climatique. En orbite, ils sont témoins des plus subtils changements et peuvent les relever avec une précision millimétrique. Le Cnes (Centre national d'études spatiales) nous en dit plus au cours de cette vidéo.