Planète

Le retour électrique de la Trabant

ActualitéClassé sous :développement durable , Trabant nT , new Trabi

La Trabant, l'un des produits les plus célèbres de l'Allemagne de l'Est, fait son grand retour. Vingt ans après la chute du mur de Berlin, l'auto communiste sera présentée au Salon de Francfort (17 au 27 septembre) sous la forme d'un prototype électrique, la Trabant nT ou "new Trabi".

La nouvelle Trabant, la Trabant nT ou "new Trabi". Crédit : DR

L'idée de réssusciter la Trabant vient du fabricant de voitures miniatures Herpa, qui détient les droits d'utilisation et de construction de la Trabant. Face au succès de ses "Trabant" à l'échelle 1/87, la société avait décidé de présenter en 2007 un modèle modernisé à l'échelle 1/10e au salon de Francfort.

L'accueil enthousiasme du public (à la question «voulez vous que la Trabant revienne ?», 93% des internautes ont répondu «oui») a alors conduit Herpa à s'associer à l'équipementier Indikar pour produire une version moderne et écologique de cet icône automobile de l'ex-RDA.

Equipée d'un moteur 2 temps, la Trabant avait connu un immense succès dans son pays, si bien qu'il fallait parfois patienter plusieurs années avant de se voir livrer un exemplaire. Cette familiale sobre et robuste était réalisée en Duroplast, un matériau à base de fibres de coton, histoire de pallier la pénurie d'acier.

La production de la "Trabi", telle qu'elle était affectueusement surnommée, a cessé en 1991 au lendemain de la réunification des deux Allemagnes, après 3 millions d'exemplaires écoulés. Le mythe est toutefois entretenu, à travers de nombreux rassemblements et parades organisés par des associations de nostalgiques du monde entier.

Pour l'heure, il n'est pas question de relancer commercialement la Trabant, mais Herpa et Indikar misent sur l'exposition de la Trabant nT sur le salon IAA de Francfort pour attirer des investisseurs.

Cela vous intéressera aussi