Planète

Avec la LPO, photographiez la biodiversité

ActualitéClassé sous :développement durable , photos , biodiversité

Dans le cadre de sa campagne de sensibilisation pour "une agriculture respectueuse de l'environnement", la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) lance un concours.

Avec la LPO, photographiez la biodiversité

Ce concours de photos permettra aux nombreux photographes amateurs d'exprimer leur talent et leur sensibilité sur les thèmes de la biodiversité et des espaces ruraux. Ces thèmes concernent aussi bien la faune que la flore des campagnes françaises.

Après une pétition lancée en juillet dernier sur Internet pour obtenir du Commissaire européen à l'agriculture de véritables engagements en faveur de la biodiversité en Europe, la LPO donne le coup d'envoi du concours photo, deuxième volet de sa campagne menée avec 25 autres associations européennes au sein du réseau Birdlife, pour une agriculture respectueuse de l'environnement.

Du 30 août 2004 au 28 février 2005, les photographes amateurs sont invités à faire parvenir par mail ou par courrier une photo au format 20*30 cm maximum, sur tirage papier ou numérique (haute-définition), couleur ou noir et blanc, à la LPO*. Les trois gagnants français se verront remettre des lots NIKON, partenaire institutionnel de la LPO. Le premier prix participera par la suite au concours Birdlife Europe avec les 25 autres gagnants.

Cette campagne vise à alerter l'opinion publique et les décideurs politiques sur la nécessité de sauvegarder la biodiversité en Europe, ainsi que la qualité des produits agricoles et la santé publique. Depuis les 30 dernières années, l'Europe subit une forte détérioration de son environnement et particulièrement de la biodiversité des espaces ruraux. Les oiseaux sont souvent les premières victimes de cette dégradation et sont à ce titre d'excellents indicateurs des dommages causés à notre patrimoine naturel.

Dans le monde, 9913 espèces d'oiseaux ont été décrites. 12% d'entre elles sont menacées d'extinction, dont 5% fréquentent le territoire français. 85% des espèces menacées (plus de 1000) sont directement affectées par la perte et la dégradation de leurs habitats. 800 d'entre elles le sont plus particulièrement par l'extension des terres cultivées et la transformation fréquente des forêts en monocultures.

La mutation des paysages et les perturbations des milieux naturels conduisent à une perte de biodiversité qui est à corréler avec les pratiques agricoles, l'exploitation irraisonnée des ressources naturelles et le développement des infrastructures. Face à ce constat, la LPO rappelle la nécessité urgente de promouvoir une agriculture qui soit respectueuse de l'environnement et des hommes.

Merci pour votre participation.

Cela vous intéressera aussi