Planète

Journée mondiale de la Terre : la France l'a oubliée

ActualitéClassé sous :développement durable , Ministère de l'écologie , Vulcania

Ce mercredi 22 avril, plusieurs pays fêteront notre planète, comme chaque année depuis 1970. En 2008, le Ministère de l'Ecologie avait juste annoncé l'événement. Cette année, la discrétion est plus grande encore. Quelques événements seulement auront lieu. Rendez-vous à Vulcania et sur la dune du Pyla.

L'association Planète urgence lance une campagne de reforestation. Tout le monde peut y participer avec un don d'au moins 1 euro.

Baptisé Earth Day en anglais, Journée mondiale de la Terre, ou Journée de la Terre ou Jour de la Terre en français, cet événement annuel connaît un bon succès depuis sa création en 1970 aux Etats-Unis par le sénateur Gaylord Nelson. De multiples manifestations sont organisées, sans programme formel, par des collectivités locales, des associations ou des musées.

Actuellement plus de 170 pays y participent d'une manière ou d'une autre. Selon le décompte indiqué sur le site des organisateurs de ce Earth Day, l'événement toucherait un milliard de personnes. En France, la mayonnaise n'a jamais bien pris et ce Jour de la Terre passe en général inaperçu. Ce sera le cas en 2009 avec un nombre de manifestations minimaliste.

Plantons des arbres

Dans le Puy-de-Dôme, le parc d'attraction Vulcania organise une journée spéciale avec une série d'animations, comme Planète observateur (une projection d'images spatiales) ou Le coin des expériences, où les visiteurs pourront visualiser l'impact des activités de l'homme sur l'environnement. A 18 heures, Bernard Marty, professeur à l'Ecole nationale supérieure de géologie de Nancy, et Vincent Courtillot, Directeur de l'Institut de Physique du Globe de Paris participeront à une conférence publique.

Dans le bassin d'Arcachon, la chaîne de télévision pour enfants Gulli, le chanteur Pascal Obispo et l'association Planète Urgence organisent un rendez-vous géant, à 10 heures du matin, ce 22 avril, promettant que pour chaque enfant présent, un arbre sera planté dans un pays menacé par la déforestation.

Même sans manifestation, il reste possible d'agir pour abîmer un peu moins la planète.

Cela vous intéressera aussi