Planète

Découverte d'un nouvel ennemi pour la couche d'ozone

ActualitéClassé sous :développement durable

-

Des chercheurs du NIES (National Institute for Environmental Studies) ont découvert que des plantes tropicales émettaient de grandes quantités de chlorure de méthyle, un gaz intervenant dans l'appauvrissement de la couche d'ozone.

Jusqu'ici le chlorure de méthyle était supposé être principalement dû aux émissions océaniques. Or, en travaillant dans la serre du jardin botanique de Tsukuba, l'équipe de chercheurs a découvert qu'environ 15% du chlorure de méthyle de l'atmosphère provient d'un certain type de fougères et d'un groupe de plantes tropicales appelé diptérocarpaceae, le teak (chêne des indes) en produit aussi une quantité non négligeable. Cette équipe de chercheurs du NIES (base a Tsukuba, préfécture de Ibaraki) est dirigée par le professeur YOKOUCHI Yoko.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi