Planète

En bref : un atlas mondial interactif des émissions de CO2

ActualitéClassé sous :climatologie , Réchauffement climatique , changement climatique

-

Le Global Carbon Project a mis en ligne un atlas mondial interactif des émissions de gaz carbonique. L'internaute peut comparer pour chaque pays, le taux d'émission, de production ou d'échange de CO2. Il peut également observer l'évolution du cycle du carbone depuis les années 1960 à nos jours. Détails sur ce remarquable outil destiné au grand public.

La combustion du charbon est très polluante. Elle émet du CO2, mais aussi des NOx, des métaux lourds et des HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques). En Chine pourtant, il continue de s'ouvrir une centrale à charbon par semaine. © snty-tact, Wikipédia, GNU 1.2

« Je suis très inquiet car nos actions sont insuffisantes », déclarait Ban Ki-Moon, le secrétaire des Nations-Unies, pour clôturer la conférence climat qui s'est tenue à Varsovie, du 11 au 22 novembre 2013. Ce rassemblement avait pour objectif de dresser le calendrier qui amènera, à l'horizon 2015, les quelque 200 pays membres à un accord international sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le but est d'éviter un réchauffement global de 2 °C d'ici 2100. Pour cela, il faudrait réduire les émissions globales au-dessous des niveaux de 1990 d'ici à 2030, et prévoir la suppression progressive des émissions de gaz carbonique dans le monde d'ici à 2050.

La carte est complètement interactive. On peut choisir (1) le type d'émission, (2) le ou les pays et (3) observer l'évolution temporelle des émissions choisies. © Global Carbon Project

Le combat paraît pour beaucoup impossible à gagner, surtout lorsque l'on sait qu'au moment où les dirigeants politiques débattaient à Varsovie, le Global Carbon Project publiait son rapport annuel et confirmait une hausse d’émissions mondiales de CO2 de 2,2 % par rapport à 2012. Ce résultat n'est pas tellement surprenant et on sait qu'en 2012, 35,4 milliards de tonnes de CO2 ont été émises dans l'atmosphère. Qui et comment a produit ces émissions, voilà qui est mal connu du grand public. On ignore souvent, suivant le pays, la contribution de la combustion d’énergie fossile, de la déforestation ou de la production de ciment sur le bilan global des émissions.

Dans ce contexte, le Global Carbon Projecta développé un atlas interactif qui permet avant tout de se rendre compte de l'état du cycle du carbone actuel. Sur cette carte, l'internaute peut choisir d'afficher les émissions de gaz carbonique par pays ou par continent, mais aussi par type d'émission. Il peut apprendre quel pays détient le plus de ressources de charbon, de pétrole, de gaz ou de ciment, lequel en émet le plus ou encore lequel en vend le plus.

Les émissions de carbone sont aussi liées au changement d'utilisation des terres, que l'on peut aussi afficher. La carte dispose enfin d'un timeline qui permet d'observer l'évolution de la consommation mondiale de gaz carbonique depuis les années 1960. Un outil très instructif donc, où les plus aguerris pourront également récupérer des informations utiles dans l'onglet Research. Ils y trouveront tous les jeux de données employés et pourront dresser eux-mêmes leur carte d'émission.

Cela vous intéressera aussi