Planète

Bilan climatique mondial de l'année 2001

ActualitéClassé sous :climatologie

-

Selon l'OMM (Organisation Météorologique Mondiale), l'année 2001 sera sans doute la deuxième année la plus chaude depuis qu'il existe des relevés (1860) après 1998.
La température moyenne à la surface du globe devrait dépasser de 0,42°C la normale calculée pour la période 1961-1990.
De surcroît, neuf des dix années les plus chaudes sont toutes postérieures à 1990, et englobent les années 1999 et 2000 malgré l'influence du phénomène La Niña qui a normalement pour effet de refroidir le climat dans le Pacifique tropical et qui a limité respectivement à 0,29 et 0,26°C l'écart de la température moyenne du globe par rapport à la normale. Lorsque les effets de La Niña se sont dissipés, les températures de surface de la mer ont à nouveau augmenté en 2001 dans le centre et l'est du Pacifique équatorial, ce qui a contribué à pousser vers le haut la température moyenne en surface.

Cette situation s'inscrit dans le cadre d'une tendance au réchauffement qui s'est traduite, durant le siècle écoulé, par une hausse de plus de 0,6°C. Cette évolution n'a toutefois pas été régulière : en effet, depuis 1976, la température moyenne à la surface du globe a progressé à un rythme environ trois fois plus rapide que celui qui a été calculé sur un siècle.
L'année 2001 sera la vingt-troisième année consécutive où la température moyenne à la surface du globe aura dépassé la normale pour la période 1961-1990.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi