Planète

123.000 ans d'archives climatiques du Grand Nord dans une carotte de glace

ActualitéClassé sous :climatologie , projet NGRIP , CEA

Les archives climatiques, du projet NGRIP (North Greenland Ice Core Project), auquel participent des équipes de neuf pays, dont celles du CEA et du CNRS sont publiées dans la revue Nature du 9 septembre 2004. Grâce à l'extraction, au Groenland, d'une carotte glaciaire de 3085 mètres, les chercheurs nous révèlent les secrets du climat du grand nord des 123 000 dernières années.

Bord de la calotte polaire © Valérie Masson-Delomotte/CEA

Après la récente publication en juin dernier, dans la revue Nature, de l'enregistrement de la carotte EPICA (European Project on Ice Coring in Antarctica), prélevée au site du Dôme C (Antarctique), c'est une nouvelle carotte de glace de 3.085 mètres prélevée au Groenland qui fait l'actualité dans la revue Nature. Remontant à 18.000 ans de plus que les précédents forages dans la région, elle couvre la période chaude actuelle dite interglaciaire, la dernière glaciation et une partie de l'interglaciaire précédent, soit environ 123.000 ans.

Deux premières carottes profondes - GRIP et GISP 2 - avaient déjà été prélevées au Groenland dans les années 90, mais les séquences les plus anciennes de ces carottes ne pouvaient être analysées en raison des caractéristiques de l'écoulement de la glace en ces sites. D'où l'initiative du Danemark de coordonner un nouveau carottage international, réalisé sur le site de North Grip, entre 1996 et juillet 2003, situé sur le plateau central du Groenland.

La carotte NGRIP fournit un enregistrement climatique très détaillé : chaque centimètre de carotte représente une année pour la glace profonde qui a enregistré l'entrée en glaciation. Il est alors possible de suivre précisément année par année l'évolution du climat depuis le début de la dernière période glaciaire. On apprend ainsi que le basculement entre les deux périodes a été graduel : le passage aux conditions glaciaires s'est fait progressivement durant 7.000 ans environ avant qu'un premier coup de froid surgisse vers - 115.000 ans marquant le début de la période glaciaire. Cet évènement ne se retrouve qu'au Groenland.

Autre surprise du forage NGRIP : la possibilité de remonter à la surface des échantillons du fleuve souterrain drainant la calotte groenlandaise, en dessous des 3.085 mètres de glace.

L'analyse de ces archives glaciaires ne fait que commencer. A terme, elle fournira de nouvelles informations permettant de comprendre la dynamique du climat s'articulant autour des évènements climatiques brutaux et des refroidissements de plus d'une dizaine de degrés en quelques décennies.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi