Planète

Les chevaux communiquent avec leurs oreilles

ActualitéClassé sous :cheval , communication visuelle , oreille

Animaux sociaux, les chevaux communiquant grâce à leur face. L'orientation de la tête, les yeux, mais aussi les oreilles sont des signaux importants, comme le montre une nouvelle étude.

Les chevaux utiliseraient différents signaux visuels : l’orientation de la tête, les yeux, mais aussi les oreilles. © Malene Thyssen, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

Chez les animaux sociaux, il est important de porter de l'attention aux expressions des autres individus, par exemple pour identifier des prédateurs ou des sources de nourriture. Les chevaux, comme les humains ou les chimpanzés, ont une organisation sociale complexe nécessitant une communication entre individus. Mais, contrairement à l'Homme, les chevaux possèdent des oreilles mobiles et leurs yeux sont placés latéralement. Ces caractéristiques influencent-elles leur communication visuelle ?

Deux chercheuses britanniques se sont intéressées à cette question dans une recherche parue dans Current Biology. D'après Jennifer Wathan, principale auteure de l'article, « notre étude est la première à examiner un signal potentiel que n'ont pas les humains pour diriger l'attention : les oreilles ».

Les chercheuses ont pris des photographies de chevaux qui portaient une attention particulière à quelque chose. Ces photographies reproduites à taille réelle ont servi à une expérience : elles étaient présentées à des chevaux qui devaient choisir entre deux seaux de nourriture. À chaque fois, le cheval de la photo prêtait attention à l'un des seaux et non l'autre. Résultats : dans 75 % des cas, les chevaux se nourrissaient dans le seau qui attirait l'attention du cheval en photo. Les chevaux peuvent donc se fier à l'orientation de la tête d'un autre cheval pour trouver de la nourriture.

Les photographies du haut ont été reproduites à taille réelle pour que les chevaux choisissent un seau de nourriture. WG est le cheval de gauche et MC celui de droite. © Wattan et McComb, Current Biology 2014

Les yeux et les oreilles fournissent une information visuelle

Puis les chercheuses ont modifié les photos pour enlever les informations provenant de certaines parties du visage, à savoir les yeux et les oreilles. En effet, dans un environnement domestique, les chevaux ont souvent des parties de leur visage recouvertes par un équipement d'équitation ou des masques anti-mouches. Lorsque les yeux étaient cachés, les chevaux choisissaient le bon seau dans 58 % des cas ; quand les oreilles étaient masquées, le choix se faisait au hasard : le cheval prenait le bon seau dans 50 % des cas. D'où la conclusion de Jennifer Wathan : « les chevaux ont besoin de voir les caractéristiques faciales détaillées des deux yeux et des deux oreilles avant d'utiliser la direction de la tête d'un autre cheval pour les guider ».

Les animaux ayant de grandes oreilles mobiles peuvent donc s'en servir pour capter l'attention. Les yeux fournissent eux aussi une information, même s'ils sont placés latéralement. D'autres signaux comme la dilatation de la pupille et les mouvements des muscles de la face autour de l'œil pourraient fournir un message sur l'état d'attention de l'animal.

Enfin, les chercheuses ont montré que les résultats dépendaient aussi du cheval en photo : le fait de couvrir les yeux avait moins d'influence lorsque les chevaux regardaient le cheval appelé « MC » que lorsqu'ils regardaient le cheval « WG ». Des différences dans les caractéristiques du visage pourraient donc jouer un rôle. En conclusion, ces résultats indiquent qu'une combinaison entre l'orientation de la tête, l'expression faciale, les yeux et les oreilles, est nécessaire pour communiquer une attention chez le cheval.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi