Grâce à leur parfum, les chauves-souris peuvent attirer les femelles dans le noir. © robdowner, Adobe Stock
Planète

Salive, urine et fèces, le philtre d'amour des chauves-souris

ActualitéClassé sous :Chauve-souris , odeurs , Reproduction sexuelle

-

Comment faire pour séduire sa partenaire lorsque l'on est un mammifère volant nocturne ? Les chauves-souris ont mis au point une technique particulière, les mâles se parfument !

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Pourquoi les chauves-souris transmettent-elles autant de virus ?  Qu’ont en commun le coronavirus du Covid-19, le Sras-Cov de 2003, le virus Ebola, celui de Marburg ou le virus Nipah ? Tous ont été à l’origine hébergés pas la chauve-souris, avant de muter et d’être transmis à l’homme. Mais comment ce petit mammifère a priori inoffensif résiste-il à ces terribles virus et comment se passe la chaîne de contamination ? 

Chez les animaux, l'apparence est primordiale en amour. Les oiseaux arborent des plumes colorées ou des appendices chatoyants pour séduire les femelles, certains font même des œuvres d'art. Les lionnes sont sensibles à la taille de la crinière des mâles. Mais pour les chauves-souris, c'est une toute autre histoire. Ces mammifères volants sont actifs la nuit et il y a peu de dimorphisme sexuel entre les mâles et femelles. Comment séduire si on ne peut pas compter sur son apparence ?

Mariana Rumoz-Romo, une scientifique du Smithsonian Tropical Research Institute (STRI) a étudié la question et a découvert que plusieurs espèces de chauves-souris utilisent des parfums comme philtre d'amour. Une décoction particulière qui peut en dissuader plus d'un mais qui attire irrésistiblement les femelles fertiles.

À gauche, la croûte odorante de Leptonycteris curasoae et, à droite, un Trachops cirrhosus avec du parfum sur les avant-bras. © Mariana Muñoz-Romo, Paul B. Jones, STRI

Effluve de chauve-souris

Si les chauves-souris mâles et femelles semblent identiques au premier coup d'œil, Mariana Rumoz-Romo a identifié des glandes odorantes uniquement chez les mâles lors de la période de reproduction. Pour attirer les femelles, les mâles Leptonycteris curasoae exhibent une « croûte » dorsale odorante composée d'un mélange de salive, de selles, d'urine et parfois de semence.

Une autre espèce, Trachops cirrhosus, qui ne peut pas compter sur son physique, s'imprègne les bras du parfum issu de petites glandes. Les chauves-souris utilisent donc les odeurs pour trouver l'amour dans le noir.

Mariana Rumoz-romo et son collègue Thomas H. Kunz ont identifié des organes ou des glandes impliqués dans la production d'odeur dans 121 espèces de chauves-souris issues de 15 familles différentes. Ces organes peuvent être situés sur la tête, le corps, les ailes ou les organes génitaux des animaux.

« Répondre aux interrogations récentes sur la nature et le développement des caractéristiques odoriférantes, tout comme comprendre lesquelles les femelles préfèrent, sont des éléments clés pour appréhender comment les différences entre les mâles et les femmes ont évolué. Nous aimerions comprendre la chimie des parfums des chauves-souris, quels composés les rendent si attractifs », explique Mariana Rumoz-Romo dans un communiqué de presse.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !