Venu des États-Unis, le Black Friday semble être mauvais pour la planète et pour le bien-être des humains. © Andrei, Adobe Stock

Planète

Green Friday ou Black Friday : lequel vous rendra le plus heureux ?

ActualitéClassé sous :Black Friday , Green Friday , société de consommation

L'édition 2019 du Black Friday approche. Au même moment, une étude trouve une raison très individualiste de boycotter cette journée : cela pourrait nous rendre plus heureux. Elle nous pousse sur la piste d'un Green Friday, qui satisferait autant notre ego que notre planète !

Vendredi 29 novembre sera le Black Friday de l'année 2019. Si ce jour de soldes massives est plébiscité par nos modes de vie occidentaux, il n'est pourtant pas celui qui nous rendrait le plus heureux. En effet, une étude publiée dans le journal Energy Research and Social Science montre que les militants climatiques sont 11 à 13 % plus satisfaits de leur vie que les non-militants, tout en réduisant leurs émissions de gaz à effet de serre de 16 %. Leur secret résiderait dans une moindre consommation. En changeant leur comportement d'achat, ces militants diminuent de 86 % leurs émissions liées aux vêtements. Ce qui est loin d'être négligeable si l'on considère que le secteur textile a émis 1,715 million de tonnes de CO2 et engendré 92 millions de déchets solides, seulement en 2015. À lui seul, ce secteur est responsable de 2 à 10 % des émissions de CO2 mondiales. 

Quand plus est l’ennemi de bien

Cela est principalement dû au système de la fast fashion, caractérisé par le renouvellement très rapide des vêtements. Ces habits, confectionnés dans des usines délocalisées loin de leur lieu de vente, sont généralement de mauvaise qualité. Si l'on ajoute à cela le vecteur publicitaire qui incite à consommer plus que de raison, on arrive à ce que chaque français achète 30 kilogrammes d'habits par an en moyenne. 

Trente kilogrammes de satisfaction ? Ce n'est pas l'avis de Diana Ivanova, chercheuse à l'University of Leeds et coautrice de l'étude. Celle-ci met en garde contre la saison des fêtes, et ce qu'elle peut provoquer d'achats contre-productifs pour notre bonheur. « La saison des fêtes encourage souvent la surconsommation, le matérialisme, et un cycle travailler-et-dépenser avec des conséquences négatives sur l'environnement et le bien-être humain. Notre étude ajoute une preuve au prix élevé du matérialisme, puisque même si nous pourrions penser le contraire, après un certain niveau de consommation basique, remplir nos vies d'achats est généralement corrosif pour le bien-être. »

De surcroît, ces emplettes effrénées empiètent sur le bien-être de la planète. En Europe, sur les cinq millions de tonnes de textile produites chaque année, près de quatre millions sont jetées. Moins d'un quart est recyclé. Dès lors, il semble clair qu'une consommation plus modérée permet non seulement de nous rendre plus heureux, mais également de prendre soin de notre Planète.

Graham Hill, fondateur de TreeHugger, se demande si moins de possessions signifierait plus de bonheur. À partir de là, il propose trois façons d'améliorer nos vies ! © TedX

Comment rendre son Black Friday plus green ?

Et notre porte-monnaie ? Selon un sondage de l’institut BVA, chaque français détient 114 € de vêtements jamais portés. C'est dire si nous sommes oniomanes (acheteurs compulsifs)... Alors en cette semaine de Black Friday, plusieurs marques incitent à non seulement ne pas acheter, mais à trier, réparer, recycler, revendre ou donner les vêtements que nous n'utilisons pas. C'est le cas du collectif Make Friday Green Friday, lancé par la marque Faguo. 

Par ailleurs, Gibran Vita, chercheur et coauteur de l'étude, a expliqué que « généralement, les recherches montrent qu'un comportement altruiste, incluant le bénévolat, est associé positivement avec un comportement plus écologique, un plus grand bien-être, et des émissions réduites ».

Une autre façon de réduire ses émissions tout en s'offrant une belle satisfaction personnelle est de se détourner de la fast fashion pour s'orienter vers une slow fashion, plus raisonnée, avec des produits fabriqués en France, voire dont les matériaux proviennent de France. Pour Noël, une marque comme Laines Paysannes ou une marketplace comme le Dressing Responsable devrait vous réchauffer le corps et l'âme au pied du sapin.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !