Découvrez Bêtes de Science, le nouveau podcast Futura qui fait la part belle à l’intelligence animale ! © Futura
Planète

Bêtes de science : pourquoi les lycaons éternuent-ils en groupe ? | Podcast

ActualitéClassé sous :Biodiversité , Lycaon pictus , lycaon

Vous aimez les sciences ? Vous aimez les bêtes ? Alors vous aimerez Bêtes de Science, le nouveau podcast Futura qui fait la part belle à l'intelligence animale ! À découvrir toutes les deux semaines, mercredi à 17h ! Pour ce deuxième épisode, nous partons en Afrique, à la rencontre du sympathique « loup peint ».

Envie de ne rien manquer de l’actualité ? D’apprendre de nouvelles choses chaque jour ? Ou simplement de vous immerger dans un voyage sonore ? Découvrez les Podcasts de Futura !

Pour ce deuxième épisode de Bêtes de Science, nous partons explorer la savane africaine, à la rencontre de l'étonnant lycaon. Aussi baptisé loup peint, cette créature mal-aimée et menacée d'extinction est pourtant un modèle de démocratie. En effet, lorsqu'il s'agit de monter une expédition pour partir chasser, chaque membre de la meute a le droit d'exprimer son avis en votant. « Comment s'y prennent-ils pour voter ? », nous demanderez-vous. Pour le savoir, il vous faudra plonger dans ce tout nouveau podcast, produit par Futura.

Les lycaons sont des créatures extrêmement sociales. © slowmotiongli, Adobe Stock

Bêtes de Science, le podcast de l'intelligence animale

Pas besoin d'être fan de chatons mignons pour s'accorder sur le fait que l'intelligence animale est un domaine aussi vaste que fascinant et méconnu. Tenez, par exemple, saviez-vous que les éléphants sont capables différencier les langages humains ? Qu'un oiseau peut se souvenir de centaines de caches pour ses graines ? Ou que les bousiers utilisent la Voie lactée pour s’orienter ? Pas si bêtes, les animaux ! Si ces fun facts vous titillent les neurones, alors n'attendez pas plus : explorez notre premier épisode de Bêtes de Science, un podcast basé sur la chronique éponyme de Nathalie Mayer, et lu par Marie, de la chaîne YouTube La Boîte à Curiosités. Au fil des numéros, nous nous aventurerons aux quatre coins du monde à la rencontre de toutes sortes d'animaux étonnants, et de leurs comportements les plus intrigants.

Embarquez pour cette nouvelle aventure !

Vous aimez ce podcast ? Faites-le-nous savoir ! Pensez à nous laisser une note ou un like sur les plateformes de diffusion, et dites-nous ce que vous avez pensé de l'épisode en commentaire ! Partagez ce podcast autour de vous et n'oubliez pas de vous abonner pour ne plus manquer un seul épisode.

Transcription du podcast

Bienvenue dans Bêtes de Science, le nouveau podcast Futura qui fait la part belle aux animaux. Je suis Marie et pour ce deuxième épisode, on va s'intéresser à la drôle de vie démocratique des lycaons.

*bruit d'éternuement*

Ce que vous venez d'entendre, c'est un éternuement de lycaon. C'est d'ailleurs très gentil de lui avoir dit « à tes souhaits », mais sachez que celui-ci n'est pas enrhumé. Il vient de voter !  

Si je vous dis savane africaine, vous me dites éléphants, lions, zèbres mais connaissez-vous le lycaon ? Ce drôle de canidé sauvage aux allures de hyène est aussi appelé le « loup peint », avec son pelage doré moucheté de noir comme s'il s'était roulé dans la peinture.

Mais malgré son apparence étonnante et ses grandes oreilles qui lui donnent des airs de peluche, le lycaon est victime de pas mal de préjugés. Soit disant cruel, ou encore capable de répandre des maladies, il est considéré comme un nuisible, au point qu'il est aujourd'hui menacé d'extinction. En un siècle seulement, ses effectifs ont été divisés par cent, et il n'en resterait plus, au moment où je vous parle, que quelques milliers dans la nature. Autant vous dire que son image n'est donc pas franchement glorieuse. Et pourtant, le lycaon n'a pas fini de vous étonner ! Pour vous convaincre, laissez-moi vous conter la fabuleuse histoire de ce chien sauvage pas comme les autres, chez qui même l'éternuement est source de découverte inattendue.

En plus de son pelage unique, l'évolution semble avoir joué quelques tours au lycaon : il ne possède que 4 doigts à chaque patte, et 40 dents au lieu de... 42. Mais ne vous inquiétez pas, cela ne l'empêche pas d'être un excellent chasseur et de courir à toute vitesse dans les steppes arides. 

Ah je vois vous venir, à rêver d'en adopter un ! Mais sachez que ce canidé n'a vraiment pas grand-chose à voir avec nos toutous domestiqués. Même si on l'a vu occasionnellement se rapprocher des humains, le contact avec notre espèce ne semble pas vraiment l'intéresser. Par contre, lorsqu'il est question de tisser des liens solides avec ses congénères, le lycaon est le champion !  

Malgré son physique sombre et sauvage vous serez surpris de le voir pousser des petits cris enjoués, des gémissements attendrissants ou encore de sauter sur les autres membres de sa meute, un peu comme font nos chiens lorsqu'ils sont tout contents de nous retrouver.

Car, même s'il n'en a pas l'air, le lycaon est en fait une créature très sociale. Il joue, il papote et il vote. Oui, vous avez bien entendu : il vote !

Des scientifiques ont observé 70 rassemblements et constaté que le lycaon ne mérite pas finalement peut-être pas sa réputation de despote. Il est même plutôt démocrate dans l'âme ! En effet, lorsqu'il est question d'aller chasser, chaque avis compte au sein de la meute. Et pour qu'aucune voix dans le groupe ne soit oubliée, les lycaons éternuent.

*bruit d'éternuement*

Et hop, a voté !

Cela reste quand même à nuancer puisque lorsque c'est un mâle alpha qui propose d'aller chasser il ne suffit que de trois votes pour sceller l'affaire, alors que dans les rangs inférieurs, il faudra en général dix éternuements pour lancer une expédition.

Mais reconnaissons qu'il a quand même du mérite. Après tout, chez les lycaons, même les chefs demandent l'avis des autres avant de prendre une décision. Cette étonnante technique semble d'ailleurs incroyablement efficace, puisque 70% de leurs chasses se soldent par la capture d'une proie. 

Alors ? Pas si bête le lycaon !

Merci d'avoir suivi cet épisode de Bêtes de science. Vous pouvez retrouver la chronique originale de Nathalie Mayer sur Futura et tous nos épisodes sur Spotify, Deezer, Apple Podcast, Castbox et bien d'autres. Pensez à vous abonner et à nous laisser un commentaire et cinq étoiles sur les plateformes de diffusion pour nous soutenir et améliorer notre visibilité. On se retrouve dans deux semaines pour un nouvel épisode dédié aux comportement animaux les plus étonnants. À bientôt !

Musique :

Silly Intro et Freedom par Alexander Nakarada

Fairy Dance et African Drums par Rafael Krux

Accralate par Kevin MacLeod

Licence: https://filmmusic.io/standard-license

Bruitages : BBC

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !