Des chercheurs suggèrent que le nez rouge et brillant du Rudolph serait le résultat d’un phénomène de bioluminescence plutôt classique. © Vasilijus, Pixabay, CC0 Creative Commons

Planète

Pourquoi le nez du renne Rudolph est-il rouge ?

ActualitéClassé sous :animaux , renne , Rudolph

Contrairement à ce que certains pourraient penser, si Rudolph — le renne chargé de conduire le traîneau du Père Noël à travers le ciel — arbore un nez rouge et lumineux, ce n'est pas parce qu'il apprécie trop l'apéritif. Ce serait plutôt le résultat d'un phénomène de bioluminescence. Connaissez-vous le transfert de gène horizontal ?

« On l'appelait nez rouge. Ah comme il était mignon. Le p'tit renne au nez rouge. Rouge comme un lumignon. » Cette chanson que nous avons été nombreux à fredonner ces jours derniers nous raconte l'incroyable histoire de Rudolph, le renne qui, depuis la nuit des temps, guide le traîneau du Père Noël à travers le ciel. Un renne qui présente une particularité physique étonnante. Un nez rouge qui brille dans la nuit !

Simple légende ou histoire basée sur des faits réels ? Des chercheurs de la John Hopkins University (États-Unis) se sont posé cette question pas si saugrenue qu'il y paraît. Car si les rennes, habituellement, n'ont pas un nez rouge, et encore moins lumineux, il existe sur Terre des créatures qui brillent naturellement dans la nuit. On parle de bioluminescence.

Certains organismes vivants convertissent de l’énergie chimique en énergie lumineuse. Ici, un champignon, le Panellus stipticus. On parle alors de bioluminescence. © Ylem, Wikipedia, Domaine Public

Un transfert de gène horizontal

Alors qu'elle était enceinte, la maman de Rudolph s'est probablement blessée du corail. Vraisemblablement une espèce des eaux tropicales peu profondes — ce que la maman de Rudolph faisait dans les tropiques, l'étude ne le précise pas... - capable de fluorescence dans le rouge. C'est ainsi que Steve Farber, un professeur de biologie de la John Hopkins University, imagine que Rudolph a vu le jour avec un nez rouge.

Car de l'ADN du corail a pu pénétrer la circulation sanguine de la maman de Rudolph et se voir transmis aux cellules qui allaient plus tard former Rudolph par le biais d'un processus baptisé transfert de gène horizontal. Une chance sur un million que cela arrive. Et voilà comment « nez » une légende !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Kezako : la bioluminescence pourrait-elle servir d’éclairage au quotidien ?  Certains animaux, des végétaux et des bactéries sont capables de produire de la lumière. Cette bioluminescence, étudiée par les scientifiques, pourrait-elle remplacer nos ampoules ? Unisciel et l’université de Lille 1 nous éclairent sur la question durant cet épisode de Kezako.