Les sismologues utilisent le sismographe pour enregistrer les ondes sismiques et connaître leur magnitude. © Petrovich12, Fotolia.

Planète

Sismologue

MétierClassé sous :tremblement de terre , séisme , sismologie

Féru de sciences, de physique et de géologie ? Adepte des sensations fortes et curieux du monde qui t'entoure ? Découvre le métier de sismologue, chargé d'étudier les séismes ou tremblements de terre. L'échelle de Richter n'aura bientôt plus de secret pour toi.
 

Le sismologue est un scientifique spécialisé en géophysique, chargé d'étudier la propagation des ondes sismiques à l'intérieur de la Terre. Il analyse les mouvements sismiques afin de connaître leur origine et leur intensité et ainsi déterminer une zone potentielle à risques. Pour cela, il utilise de nombreux outils de mesures, comme le sismomètre (ou sismographe), qui leur permet notamment de connaître la magnitude du phénomène enregistré.

Autre activité du sismologue, l'étude des conséquences des phénomènes sismiques sur la structure de la terre, engendrés par des tremblements de terre ou par l'activité humaine. La compréhension des sous-sols va ainsi permettre au sismologue d'apporter son expertise lors de la mise en œuvre de normes de construction de bâtiments ou d'ouvrages civils, permettant leur résistance aux mouvements et vibrations de terrain. Ses recherches s'appliquent aussi dans le cadre de chantier de prospection de gaz naturel ou de pétrole, ou lors d'essais nucléaires souterrains.  

Les principales compétences et qualités à avoir


Le sismologue doit posséder plusieurs compétences pour exercer son métier :  

  • maîtriser les appareils de mesures ;
  • savoir travailler en équipe ; 
  • avoir une bonne communication orale et écrite ;    
  • parler anglais ;    
  • être curieux, rigoureux et minutieux dans son travail.
Le sismologue étudie la propagation des ondes sismiques à l’intérieur de la Terre afin d’établir des normes de construction résistantes et définir des zones à risque. © SUNGYOON, Fotolia.

Les conditions de travail

Le sismologue doit être mobile car il est amené à se déplacer régulièrement sur différents terrains. Il doit également aimer le travail en équipe car il devra collaborer de nombreuses fois avec d'autres spécialistes issus du milieu informatique, génie civil, physique...

Comment devenir sismologue ?

Une formation bac + 5 voire bac + 8 est demandée pour exercer le métier de sismologue :

  • licence Sciences de la terre et de l'environnement ;
  • master Sciences de la terre et des planètes, environnement, Spécialité Géophysique ;   
  • master Sciences de la terre, parcours Risques naturels ;  
  • master Sciences de la terre et des planètes, environnement, Parcours Géorisques ;    
  • master Sciences de la terre et des planètes, environnement, Parcours Dynamique terrestre et risques naturels ;   
  • école d'ingénieur : Mines, EOST, LaSalle Beauvais, ENSG Nancy ;    
  • doctorat.

Le salaire d’un sismologue


En fonction de son expérience et surtout de son employeur, un sismologue touchera un salaire compris entre 2000 et 4000 euros bruts mensuels en moyenne.

Les perspectives d’évolution d’un sismologue


Après des années d'expérience, un sismologue pourra se diriger vers un poste de directeur de recherche ou assurer des missions de conseil dans un secteur particulier.

Entreprises qui emploient des sismologues

  • organismes de recherche ;
  • entreprises pétrolières ;
  • bureaux d'études ;
  • universités.
     

Maman, mon métier consiste à étudier la propagation des ondes sismiques à l'intérieur de la Terre. Cela me permet de mieux comprendre la composition des différentes couches de roches présentes à l'intérieur du globe. Je cherche aussi l'origine des séismes afin d'essayer de mieux comprendre, pourquoi sur un certain territoire, on enregistre des mouvements de terrains. En évaluant ce risque sismique, on essaie de mieux protéger les zones vulnérables sur la planète et notamment la population, en participant aux normes de construction des bâtiments et des ouvrages d'art afin de les rendre résistants aux séismes.