Grâce à des essais cliniques, le technicien d’études cliniques cherche et met sur le marché de nouveaux traitements. © arthit, Fotolia.

Santé

Technicien d’études cliniques

MétierClassé sous :Travail , Métiers médicaux , étude clinique

Le technicien d'études cliniques intervient avant le lancement d'un nouveau traitement médical. En collaboration avec l'investigateur des essais, il recueille et saisit les données cliniques prélevées auprès de patients volontaires.
 

Le technicien d'études cliniques a un rôle très important dans les essais cliniques menés au sein des hôpitaux, puisqu'il a pour mission de recueillir et de saisir les données cliniques auprès des patients.

Pour cela, il organise et met en place un calendrier d'activités de recherches cliniques, et vérifie que les tâches du protocole d'études soient bien appliquées. Une fois les données analysées, il transmet les informations à l'investigateur clinicien puis transmet les résultats au centre de gestion. Durant son étude, le technicien d'études cliniques (TEC) aura pris soin de préparer les échantillons biologiques, de les stocker et de de les amener vers le centre d'examen et de rendre anonymes les résultats.

Le technicien d'études cliniques est par ailleurs en lien avec la famille du patient afin de la tenir informée du déroulement de l'étude, voire de les conseiller.

Les principales compétences et qualités à avoir

Voici les compétences et qualités nécessaires pour devenir technicien d'études cliniques :

  • maîtriser les techniques de prélèvement ;
  • avoir de solides connaissances en biologie ;
  • être organisé et rigoureux ;
  • maîtriser les outils informatiques ;
  • connaître l'anglais technique ;
  • avoir un bon relationnel ;
  • aimer le travail en équipe.
Le chargé d’études cliniques doit s’assurer du bon déroulement des essais cliniques dans les hôpitaux par exemple en collaborant directement avec l’équipe médicale. © LIGHTFIELD STUDIOS, Fotolia.

Les conditions de travail

Les techniciens d'études cliniques exercent presque exclusivement en centres hospitaliers. Il travaille quotidiennement avec les autres membres de l'équipe médicale et doit être en mesure de développer une relation de confiance avec l'entourage du patient et le malade lui-même.
Les horaires sont réguliers et se font en journée.

Comment devenir technicien d’études cliniques ?

Un bac + 3 minimum dans le domaine scientifique est nécessaire pour prétendre au métier de TEC. Certaines formations ouvrent les portes de ce métier :

Le salaire d’un technicien d’études cliniques

En début de carrière, un technicien d'études cliniques gagne environ 1500 euros bruts par mois. En fin de carrière son salaire tourne autour des 2100 euros bruts mensuels.

Les perspectives d’évolution d’un technicien d’études cliniques

Un technicien d'études cliniques peut évoluer vers des postes d'assistant de recherche clinique, de gestionnaire de données biomédicales ou encore de technicien d'information médicale.

Entreprises qui emploient des techniciens d’études cliniques

  • centre hospitalier universitaire ;
  • INSERM ;
  • laboratoire d'analyse.
     

Maman, mon job consiste à aider les médecins dans les essais cliniques. J'interviens en amont de la mise sur le marché d'un nouveau médicament. J'organise les visites des patients et regarde les examens nécessaires à réaliser à tout moment de types prélèvement sanguin, imagerie, radio...

Je vérifie également que le patient ait bien pris son traitement dans le respect de la posologie. Au fur et à mesure de mes visites, je tisse un lien étroit et une relation de confiance avec les patients que je suis, et je réponds à leurs interrogations et leur explique le suivi et le déroulement de l'étude. C'est un peu grâce à moi que de nouveaux médicaments sont mis sur le marché !