Le volcanologue se déplacent sur le terrain au plus près des volcans pour étudier leur activité et leur dangerosité. © Vincent, Fotolia.

Planète

Volcanologue

MétierClassé sous :Terre , volcanologue

L'Etna, le Vésuve, le Piton de la Fournaise t'ont toujours attirés ? Tu rêves de magma et de lave en fusion ? Découvre le métier passionnant de volcanologue, et pars à travers le monde explorer les volcans en activité mais aussi ceux actuellement endormis.
 

Volcanologue : voyage au centre de la Terre

Le volcanologue est un chercheur chargé à la fois de comprendre l’origine des volcans, mais aussi d'anticiper leur éruption en tenant compte de signes avant-coureurs. Appelé également vulcanologue, le volcanologue opère aussi bien sur le terrain qu'en laboratoire.

Sur le terrain, le volcanologue prélève des roches, relève des mesures, installe des équipements sur les volcans en activité mais aussi sur ceux considérés comme éteints. Il observe minutieusement l'environnement, étudie les fissures, fait des photos ou des vidéos et note toutes informations utiles à son travail de surveillance. Il va par exemple se servir  de sismographes pour détecter les secousses témoignant de la montée de magma, de divers appareils permettant de mesurer le gonflement du volcan tels que des inclinomètres afin d'indiquer un changement anormal de la pente du volcan, ou des géodimètres afin de mesurer une distance entre deux points...

Une fois en laboratoire, le volcanologue mène des expériences à partir des échantillons prélevés sur le terrain. Il analyse leur composition, fait des recoupements et des comparaisons avec ceux qu'il a déjà étudiés et rédige un rapport de ses découvertes. Grâce à ses conclusions, le volcanologue participe à la mise en place d'un réseau de surveillance pour les volcans encore en activité et présentant un risque pour les populations alentour. Son avis est notamment demandé dans l'élaboration de plan d'évacuation et de système d'alerte.

Les principales compétences et qualités à avoir

  • Le volcanologue doit être multitâches :
  • maîtriser aussi bien la géologie, que la physique, la chimie ou encore l'informatique ;
  • être mobile et accepter les déplacements parfois longs ;
  • avoir une bonne condition physique et être endurant ;
  • savoir mener des expériences en laboratoire ;
  • maîtriser parfaitement l'anglais ;
  • aimer le travail en équipe ;
  • avoir des capacités de rédaction.

Interview de Jacques-Marie Bardintzeff sur les trois plus grandes éruptions volcaniques dans le monde. © Futura

Les conditions de travail

Passant de longues périodes en déplacements, le vulcanologue doit être en très bonne condition physique pour supporter les voyages et les expéditions au cœur des volcans. Il doit être endurant, notamment lorsqu'il s'agit de descendre dans le cratère de volcans endormis. Une fois en laboratoire, il doit faire preuve de rigueur et de patience afin d'analyser les différents prélèvements faits sur le terrain. Beaucoup de volcanologues sont contraints de s'expatrier car le nombre d'emplois en France est très limité.

Comment devenir volcanologue ?

Le métier de volcanologue est accessible à partir d'un bac + 8 voire bac + 11 :

  • licence Sciences de la Terre ;
  • master Sciences de la Terre et des planètes, Environnement, parcours Magmas et Volcans ;
  • master Sciences de la Terre, spécialité Géologie et Géo-énergies ;
  • doctorat ;
  • école d'ingénieurs : École nationale supérieure de géologie, IFP School, École et Observatoire des sciences de la Terre, LaSalle Beauvais.

Le salaire d’un volcanologue

La grande majorité des volcanologues commencent leur carrière comme chercheur en volcanologie ou comme enseignant-chercheur. Le salaire d'un chercheur débutant est alors autour des 2000 euros bruts mensuels. Un jeune maître de conférence débutera sa carrière avec une rémunération brute mensuelle de 2080 euros. Un professeur d'université gagnera quant à lui environ 3000 euros bruts par mois, hors primes ou indemnités.

Les perspectives d’évolution d’un volcanologue

Les volcanologues qui sont également enseignant peuvent évoluer vers un poste de professeur d'université. Quant aux volcanologues purement chercheurs, ils pourront prétendre à un poste de directeur de recherches grâce à leur expérience.

Entreprises qui emploient des volcanologues

  • CNRS ;
  • institut de physique du globe de Paris ;
  • observatoire de physique du globe de Clermont-Ferrand ;
  • laboratoire de géosciences de la Réunion ;
  • universités.

Maman, Haroun Tazieff, Maurice et Katia Krafft ou encore Pierce Brosnan (si si, dans le Pic de Dante !) ça te parle ? Eh bien c'est tout moi ! Je pars pendant de longs mois à travers le monde pour étudier les volcans, les magmas, les laves, les geysers ou encore les gaz. Le but est de déceler tous signes annonciateurs d'une éruption volcanique que peuvent être une activité sismique, les fumerolles, une hausse de température ou encore un gonflement de sol.

Je travaille d'ailleurs avec les élus locaux afin de mettre en place des plans d'évacuation des populations et des systèmes de surveillance particuliers, propres à chaque volcan. Dans mon laboratoire, j'étudie et analyse toutes les données recueillies sur le terrain et je rédige de nombreux articles scientifiques pour partager mes connaissances avec les vulcanologues du monde entier.