Le cryptologue doit protéger les données sensibles en les chiffrant via des codes complexes. © Anthony Brown, Adobe Stock.

Tech

Cryptologue

MétierClassé sous :Sécurité , cryptologie , Métiers informatiques

Féru de mathématiques et d'informatique ? Le métier de cryptologue est fait pour toi. Chargé de sécuriser les informations en créant des algorithmes complexes, le cryptanalyste est devenu capital pour assurer la cybersécurité des données sensibles. 
 

Expert en sécurité des systèmes d'information, le cryptologue, appelé aussi cryptanalyste ou ingénieur cryptologue, doit lutter contre la fraude en chiffrant les données sensibles telles que les numéros de cartes bancaires, les identifiants de compte, les mots de passe... Son métier consiste à élaborer des méthodes de codage à partir d'algorithmes mathématiques complexes. Essentiel pour garantir la sécurité des systèmes d'information d'une entreprise, le cryptologue garantit la confidentialité des transmissions (via terminal de banque, site e-commerce ou carte SIM) ainsi que l'intégrité et l'authenticité des données. Il doit empêcher la compromission des informations sensibles pour empêcher leur exploitation à des fins illégales : fraude bancaire, intrusion dans un SI, usurpation d'identité...
Pour rendre impossible le déchiffrement de mots de passe ou toutes autres données sensibles, le cryptanalyste réalise de nombreux tests sur les programmes développés par ses collègues et sur la résistance et la fiabilité de ses encodages.
Le cryptologue doit enfin être en veille constante sur les avancées technologiques afin d'anticiper au mieux les futures attaques potentielles.

Les principales compétences et qualités à avoir

Le cryptologue est à la fois informaticien et mathématicien. Il doit donc développer de multiples compétences :
avoir de solides connaissances en informatique (sécurité numérique, réseaux, développement...)

  • maîtriser le codage d'information et les mathématiques appliquées à la cryptographie ;
  • avoir des connaissances approfondies en cryptanalyse ;   
  • maîtriser l'anglais oral et écrit;    
  • savoir travailler en équipe ;     
  • être en veille permanente sur les avancées technologiques ; 
  • faire preuve de rigueur et de méthodologie ; 
  • être patient, persévérant et organisé.
Le cryptologue est chargé d’assurer la sécurité des systèmes d’information d’une entreprise afin d’empêcher l’exploitation de données sensibles à des fins illégales. © AMATHIEU, Adobe Stock.

Les conditions de travail

Les cryptologues opèrent un travail de bureau, où ils doivent pouvoir être au calme pour chiffrer et déchiffrer les données. Les débouchés sont plutôt nombreux puisque désormais tous les secteurs d'activités sont concernés par la cybersécurité.

Comment devenir cryptologue ?

Un niveau bac + 5 est généralement requis pour exercer ce métier :

  • Master pro Sécurité, cryptologie et codage de l'information ;  
  • master Sciences, technologie et santé, mention Ingénierie des systèmes complexes, parcours Sécurité des systèmes d'information ;   
  • master de mathématiques et applications, parcours Mathématiques de l'information, cryptographie ;
  • master Cryptologie et sécurité informatique ;
  • master Mathématiques, informatique de la cryptologie et sécurité ;     
  • écoles d'ingénieurs.

Le salaire d’un cryptanalyste

En tant que débutant, un cryptanalyste gagne entre 2500 et 2800 euros brut par mois. En milieu de carrière son salaire peut tourner autour des 4900 euros brut mensuel.

Les perspectives d’évolution d’un cryptologue

Un cryptologue peut évoluer vers un poste de responsable sécurité des systèmes d'information ou prendre en charge des missions de plus en plus complexes.

Entreprises qui emploient des cryptologues

  • DGSE ;  
  • entreprises informatiques ;    
  • banques ;   
  • secteur de la défense ;    
  • secteur des télécommunications.
     

Maman, je suis le nouvel Alan Turing du 21ème siècle ! J'applique à l'informatique des méthodes mathématiques afin d'empêcher de méchants pirates de voler des informations sensibles comme le numéro de ta carte bleu ou les données sensibles présentes sur la carte SIM de ton téléphone portable. Pour cela je développe des méthodes de chiffrement, qui consiste à transformer un message clair en un message incompréhensible. Pour le rendre compréhensible, la personne qui veut lire ce message doit avoir la clé de chiffrement. Sans elle, il lui sera alors impossible d'accéder au document souhaité. Bref je suis une sorte de Passe-Partout chargé de conserver les clefs des données sensibles.
 

À voir aussi :