Le professeur agrégé exerce dans l’enseignement supérieur, où il donne quinze heures de cours hebdomadaires. © Monkey Business, Fotolia.

Sciences

Professeur agrégé

MétierClassé sous :Sciences , enseignement supérieur , professeur

Esprits rebelles, Le cercle des poètes disparus, Will Hunting... On ne compte plus le nombre de films avec pour héros un professeur ! Être professeur c'est aimer transmettre son savoir et voir grandir ses élèves sur le plan intellectuel et comportemental. Même s'il assure moins d'heures de cours, le professeur agrégé reste un enseignant avant tout.

Le professeur agrégé est un enseignant titulaire d'une agrégation. Grâce à cela, son temps d'enseignement passe à 15 heures de cours hebdomadaires contre 18 heures pour un professeur non agrégé. Son travail comprend également la préparation des cours, la correction des copies, la rencontre parents-professeur, les réunions de préparations entre membres du corps enseignants... Il enseigne dans les lycées ou dans l'enseignement supérieur (BTS, universités, classes préparatoires aux grandes écoles). Assurant un service d'enseignement, le professeur agrégé participe également à toutes les actions d'éducation que lui confère son poste comme l'accompagnement individualisé des élèves, leur évaluation et conseille les élèves sur leur choix d'orientation.

Les principales compétences et qualités à avoir


Être professeur agrégé nécessite d'avoir certaines compétences et qualités :

  • avoir la vocation ;
  • maîtriser les savoirs de sa (ses) discipline(s) de spécialisation ;
  • aimer enseigner et transmettre ses connaissances ;
  • faire preuve de pédagogie ;
  • être patient et motivé ;
  • avoir un bon relationnel ;
  • savoir travailler en équipe ;
  • maîtriser les méthodes d'enseignement.
En plus d’enseigner, le professeur agrégé corrige des copies, organise des réunions, rencontre les parents… L’aspect relationnel est très important dans sa fonction. © jovannig, Fotolia.

Les conditions de travail

Les professeurs agrégés doivent enseigner 15 heures de cours. Mais le métier ne se limite pas à ça. Préparation de cours, réunions, rencontre avec les parents, activités pédagogiques, corrections de copies... La vie de professeur n'est pas un long fleuve tranquille, car il est souvent sollicité pour d'autres problèmes qui dépassent ses fonctions de simple enseignant. Si le professeur agrégé enseigne l'EPS (éducation physique et sportive), il aura 17 heures de cours hebdomadaires à assurer dont 3 heures réservées à l'association sportive de l'établissement scolaire, ainsi qu'à l'entraînement.

Comment devenir professeur agrégé ?

Pour devenir professeur agrégé, le candidat doit tout d'abord posséder un niveau master et justifier de cinq ans d'expérience dans les services publics. L'agrégation est un concours ouvert en interne mais aussi en externe. Des épreuves écrites puis orales sont à passer dans son domaine de spécialisation. Une fois le concours obtenu, le professeur reste une année en stage rémunéré avant d'être définitivement titularisé. Le concours de l'agrégation est beaucoup plus difficile à obtenir que le CAPES. Il est parfois nécessaire de le tenter plusieurs fois avant de l'obtenir, et les nombres de places sont très limitées.

Le salaire d’un professeur agrégé

Une fois titularisé, un professeur agrégé débutant gagne 2334 euros brut mensuels. En fin de carrière, son salaire peut atteindre les 4555 euros bruts par mois.

Les perspectives d’évolution d’un professeur agrégé

Tout au long de leur carrière, les professeurs peuvent acquérir de nouvelles connaissances et compétences grâce à la formation continue. Un professeur peut également évoluer en passant un concours afin de devenir directeur d'établissement, inspecteur de l'éducation nationale ou encore inspecteur d'académie. Il peut aussi demander une affectation dans un autre établissement, devenir professeur certifié, enseigner à l'étranger ou encore devenir formateur au sein d'un GRETA (groupement d'établissements).

Entreprises qui emploient des professeurs agrégés

  • lycées ;
  • universités ;
  • grandes écoles ;
  • sections de BTS.

Travailler moins pour gagner plus, voilà mon métier maman ! Grâce à mon agrégation, j'assure moins d'heures de cours pour un salaire supérieur à celui d'un collègue non agrégé. Mais je fais le même travail : préparation des cours, correction des copies, rencontre avec les parents, réunions pédagogiques... Je dois parfois aussi gérer des problèmes de discipline, de comportements voire de détresse sociale. J'enseigne, j'aide, j'éduque parfois, mais surtout je transmets mes connaissances et tente de jouer un rôle dans l'avenir de mes élèves. Un métier de passion et une vraie vocation !