L’enseignant-chercheur intervient dans l’enseignement supérieur en assurant environ 128 heures de cours magistraux par an. © luckybusiness, Fotolia.

Sciences

Enseignant chercheur

MétierClassé sous :Sciences , enseignant-chercheur , enseignement supérieur

Exerçant en université ou dans une grande école, l'enseignant-chercheur occupe deux fonctions distinctes : transmettre son savoir et faire progresser son domaine de connaissances. Alors si toi aussi tu hésites entre enseigner ou chercher, choisis la double-casquette !
 

L'enseignant-chercheur assure deux activités parallèles : l'enseignement et la recherche. On distingue deux catégories d'enseignants-chercheurs : le maîtres de conférence et le professeur d'université. 


Le maître de conférence doit assurer 128 heures de cours magistraux par an, ou 192 heures de travaux dirigés ou bien 288 heures de travaux pratiques. Il exerce en université, en IUT, grandes écoles et tout autre établissement public de l'enseignement supérieur. Il doit également assurer la préparation des cours, l'encadrement des étudiants, la correction des partiels ou encore la participation aux jurys d'examen. Également chercheur, le maître de conférence effectue des travaux de recherche fondamentale, ou plus rarement appliquée, qu'il présente dans des revues scientifiques ou lors de conférences.


Le professeur des universités enseigne à des étudiants en licence, master ou doctorat et dirigent par ailleurs les activités du centre de recherche auquel il appartient (CNRS, laboratoire ou centre de recherche universitaire). Il assure 128 heures de cours annuelles et environ 192 heures de travaux dirigés. Il suit également les travaux des étudiants doctorants. En tant que chercheur, le professeur d'université tente d'enrichir sa discipline par ses travaux de recherche. Il participe également à des colloques et publie ses recherches dans des revues spécialisées. 

Les principales compétences et qualités à avoir

L'enseignant-chercheur doit faire preuve de diverses qualités aussi bien pour la pratique de la recherche que pour la transmission de ses connaissances aux étudiants :

  • être pédagogue ;
  • faire preuve de curiosité intellectuelle ;
  • savoir rédiger des articles scientifiques ;
  • avoir une grande rigueur scientifique ;
  • être patient et motivé ;
  • avoir un bon relationnel ;
  • être rigoureux et méthodique ;
  • être à l'aise à l'oral.

    

Qu’il soit maître de conférence ou professeur des universités, l’enseignant-chercheur consacre une grande partie de ses journées à la recherche fondamentale voire appliquée. © nd3000, Fotolia.

Les conditions de travail

Les enseignants-chercheurs dispensent 128 heures de cours annuels ou 192 heures de travaux dirigés ou pratiques. À cela s'ajoute les nombreuses heures consacrées à leurs travaux de recherche, ainsi que les actions pédagogiques annexes comme la préparation des cours, la correction de copies. L'enseignant-chercheur exerce principalement en université, mais aussi en IUT ou grande école.

Comment devenir enseignant-chercheur ?

Le métier d'enseignant-chercheur est accessible à partir d'un doctorat (bac +8). Certains postes nécessitent en plus l'obtention de l'agrégation. Une fois le doctorat obtenu, le candidat s'inscrit sur une liste de qualification. Le Conseil national des universités procède ensuite à une sélection à partir de cette liste. Si l'étudiant est sélectionné, il pourra alors passer le concours pour devenir maître de conférence ou professeurs des universités (l'habilitation à diriger des recherches est alors obligatoire).

Le salaire d’un enseignant-chercheur

Un enseignant-chercheur débutant gagne entre 2000 et 3000 euros bruts selon qu'il est maître de conférence ou professeur des universités. En fin de carrière sa rémunération sera comprise entre 3800 et 4500 euros bruts pour un maître de conférence en fonction de son évolution professionnelle et de son grade. Pour les professeurs d'université, le traitement brut mensuel en fin de carrière sera compris entre 3800 et 6100 euros, toujours selon l'évolution de carrière.

Les perspectives d’évolution d’un enseignant-chercheur

S'il est maître de conférence, un enseignant-chercheur peut, au bout de cinq ans d'expérience, passer son habilitation à diriger des recherches (HDR) et se présenter au concours de professeur des universités.
S'il est déjà professeur des universités, il pourra alors évoluer vers un poste à responsabilités comme directeur d'unité de recherche, président d'université, réaliser des missions d'expertise auprès du Ministère de l'Éducation nationale...

Entreprises qui emploient des enseignants-chercheurs

  • universités ;     
  • grandes écoles ;     
  • IUT ;
  • écoles d'ingénieurs;
  • ESPE.
     

Maman, mon travail consiste à la fois à enseigner et à faire progresser mon domaine de spécialité via mes travaux de recherche. En plus de donner des cours à mes élèves, je dirige des travaux pratiques, je corrige des copies et je participe aux jurys d'examen. Je consacre aussi énormément de temps à mon travail de chercheur, qui me sert ensuite dans ma tâche d'enseignant. Je suis un peu professeur et étudiant à la fois !