Travaillant généralement pour une station météo, le météorologue s’aide de multiples outils de calcul et de mesure pour analyser et étudier les données atmosphériques. © photographmd, Fotolia.

Planète

Météorologue

MétierClassé sous :météorologie , météorologue , météorologiste

Tu n'as pas froid aux yeux et les courants d'air ne te font pas peur ?! Et si tu devenais météorologue ? Chargé d'étudier les phénomènes atmosphériques et climatiques, il analyse les données au quotidien pour transmettre des prévisions et anticiper certains événements.
 

Spécialiste des phénomènes atmosphériques, le météorologue étudie et analyse tous les mouvements de l'atmosphère, qu'il s'agisse des vents, des températures ou encore des pressions. Pour cela il s'aide de satellites, de radiosondes ou encore d'ordinateurs afin de pouvoir communiquer des prévisions météorologiques, que ça soit à destination du grand public ou de professionnels.

Qu'il soit technicien ou ingénieur, son rôle est très important puisque ses analyses météorologiques et sa veille quotidienne servent également à anticiper les catastrophes naturelles ou risques naturels (avalanches, inondations, incendies de forêts, pics de pollution...) et ainsi mettre en sécurité les populations concernées.

Les principales compétences et qualités à avoir

Le météorologue est un scientifique doté de multiples compétences et qualités :

  • être observateur et avoir le souci du détail ;
  • faire preuve de patience et de précision ;
  • avoir des compétences en mathématiques, en statistiques et en modélisation ;
  • maîtriser les outils technologiques ;
  • aimer le travail en équipe tout en sachant être autonome et indépendant ;
  • connaître l'anglais.
Le météorologue surveille sur ses écrans d’ordinateurs les mouvements atmosphériques afin de pouvoir transmettre des prévisions météorologiques. © Burlingham, Fotolia.

Les conditions de travail

Le météorologue peut avoir des conditions de travail intenses et difficiles. En effet, même si la majorité du travail s'effectue devant un ordinateur, il peut être amené à se déplacer à l'autre bout du monde pour observer certains événements climatiques dans des stations météos pour des missions de longue durée et supporter de longues périodes d'isolement. Côté horaires de travail, ceux-ci peuvent se dérouler en continu, de nuit, les weekends ou les jours fériés.

Comment devenir météorologue ?

Un niveau bac +2 à bac + 5 permet d'exercer le métier de météorologue en tant que technicien ou ingénieur :

  • école nationale de la météorologie de Toulouse (sur concours) ;
  • master Sciences de l'océan, de l'atmosphère et du climat.

Le salaire d’un météorologue

Un technicien météorologue débutant travaillant pour Météo France gagne environ 1500 euros bruts par mois. En fin de carrière, sa rémunération peut atteindre les 2850 euros bruts mensuels.
Un ingénieur météorologue de Météo France gagnera lui autour des 1850 euros bruts par mois à ses débuts et terminera sa carrière avec un salaire d'environ 4000 euros bruts mensuels.

Les perspectives d’évolution d’un météorologue

Un technicien supérieur de Météo France, peut après trois ans d'ancienneté, évoluer vers un poste d'ingénieur des travaux de la météorologie, sur concours.

Entreprises qui emploient des météorologues

  • Météo France ;
  • CNRS ;
  • CNRM ;
  • Inra ;
  • Défense nationale.
     

Maman, non je ne suis pas la dernière miss météo à la mode ! Mon job n'est pas de faire la pluie et le beau temps, mais d'analyser les événements de l'atmosphère ainsi que leurs causes et leurs effets. Le but est de transmettre des prévisions météo qui seront ensuite diffusées au grand public, mais aussi à des professionnels, comme les pilotes d'avions, les pêcheurs, les agriculteurs... Je joue également un rôle très important en matière de sécurité des populations en tentant d'anticiper certains phénomènes comme des avalanches, des feux de forêts, des cyclones...