L’ostéopathe biomécanicien établit son diagnostic uniquement à l’aide de la manipulation et en étant à l’écoute de son patient et de ses douleurs. © karelnoppe, Fotolia.

Santé

Ostéopathe biomécanicien

MétierClassé sous :médecine , ostéopathe , ostéopathie

Tu as toujours eu un petit côté manipulateur ?! Découvre le métier d'ostéopathe biomécanicien. Il est chargé de traiter les dysfonctionnements du corps humain, que ce soit au niveau du squelette, des muscles, des ligaments ou encore des articulations. Ayant pour seul outil ses mains, il doit être sûr de ses gestes et garantir à ses patients qu'ils sont entre de bonnes mains.
 

L'ostéopathe biomécanicien est un professionnel formé en ostéopathie, qui ne travaille qu'avec ses mains, dans le cadre uniquement d'affections fonctionnelles réversibles. Il est à l'écoute du corps du patient et ne s'aide que de la douleur exprimée par celui-ci pour intervenir.
L'ostéopathie biomécanique consiste à comprendre les fonctionnements et dysfonctionnements mécaniques du corps humain afin de traiter les pertes de mobilité, ou lésions ostéopathiques. Lors de la première consultation, le praticien examine son patient et fait un bilan complet de sa santé afin de connaître ses antécédents en matière de douleurs physiques ou d'opérations. Il n'utilise pas de radio ou d'examens médicaux pour faire son diagnostic.
Une fois le diagnostic posé, l'ostéopathe biomécanicien propose un programme de prise en charge au patient durant lequel il accompagnera et conseillera la personne suivie.
L'ostéopathe intervient à tous les âges de la vie, que ce soit pour des problèmes liés aux douleurs, à la respiration, à la digestion, aux articulations, à la posture ou à l'occasion de migraines chroniques. Il va se concentrer sur la cause de la douleur, en allant au-delà des simples symptômes.

Les principales compétences et qualités à avoir

Plusieurs qualités et compétences sont nécessaires à la pratique du métier d'ostéopathe :

  • avoir de très bonnes connaissances en anatomie, physiologie et pathologies fonctionnelles du corps humain ;
  • être précis et minutieux dans ses gestes ;
  • être à l'écoute de ses patients ;
  • avoir le sens du contact ;
  • savoir faire preuve de patience et de psychologie.

    

Après avoir posé son diagnostic, l’ostéopathe biomécanicien élabore un programme de soins en se basant sur la douleur exprimée par le patient. © Adam Gregor, Fotolia.

Les conditions de travail

Le métier d'ostéopathe s'exerce majoritairement en cabinet libéral privé. Les journées de travail sont souvent longues et peuvent être fatigantes sur le plan physique. En cas de création de cabinet, il faut également faire preuve de patience le temps de pouvoir se faire sa clientèle. Il est préférable de commencer sa carrière au sein d'un club de sport, d'une maison de retraite ou en milieu hospitalier afin d'acquérir de l'expérience et une bonne réputation.

Comment devenir ostéopathe biomécanicien ?

Le métier d'ostéopathe est accessible à partir d'un bac + 5. Trois possibilités existent pour se former à ce métier :

  • après le bac, en intégrant une école spécialisée formant au Diplôme d'ostéopathe (DO) en cinq ans.
  • après des études de médecine, en préparant le Diplôme interuniversitaire (DIU) de médecine manuelle-ostéopathie en deux ans.
  • en étant infirmier ou kiné, en préparant le diplôme d'ostéopathe grâce à des passerelles et en étant exempté de certaines épreuves.

Le salaire d’un ostéopathe biomécanicien

Travaillant essentiellement en cabinet libéral privé, le salaire d'un ostéopathe va dépendre de l'importance de sa clientèle et de sa réputation. Le salaire d'un débutant est en moyenne compris entre 2000 et 2500 euros bruts par mois. Une fois sa clientèle faite, sa rémunération peut rapidement progresser et atteindre les 7500 à 8000 euros bruts mensuels.

Les perspectives d’évolution d’un ostéopathe biomécanicien

S'il pratique son métier en milieu hospitalier, il peut décider de se mettre à son compte en tant que libéral et ouvrir son propre cabinet. Sinon il peut décider de se former sur une autre spécialisation, ou bien choisir l'enseignement. Des postes de cadre peuvent également lui être accessible comme responsable de structure ou cadre de santé.

Entreprises qui emploient des ostéopathes biomécaniciens

  • cabinet libéral ;
  • cliniques ;
  • hôpital public ;
  • clubs sportifs ;
  • maisons de retraites médicalisées.

Maman, je remets les rouages du corps humain en place pour que la machine fonctionne de nouveau à plein régime ! Grâce à mes manipulations, j'essaie de réparer les lésions tissulaires de mon patient. Je dois donc bien connaître le corps humain et surtout être très précis dans mes gestes. Un métier pour lequel il faut avoir des doigts de fée et une oreille attentive, puisque je fais mon diagnostic uniquement à l'aide de mes mains et en étant à l'écoute de mon patient et de ses douleurs.