L’ingénieur en chimie verte exerce dans une logique de développement durable, en développant des solutions innovantes valorisant les agro-ressources. © Aerial Mike, Fotolia.

Sciences

Ingénieur spécialisé en chimie verte

MétierClassé sous :ingénierie , chimie verte , ingénieur

A la fois chimiste et écologiste, l'ingénieur en chimie verte cherche des solutions innovantes pour remplacer sur le long terme toutes les énergies fossiles vouées à disparaître. Le but est d'utiliser au mieux les matières végétales et les déchets dans une logique de développement durable.
 

L'ingénieur en chimie verte est chargé de développer des procédés chimiques utilisant au maximum le vivant au lieu du pétrole. L'objectif est de proposer une chimie raisonnée et durable, permettant à terme de se passer complètement de molécules pétrochimiques. Écologique et économique, la chimie verte est utilisée dans de nombreux secteurs d'activité : cosmétiques, pharmacie, énergie, agroalimentaire...

L'objectif est de développer des techniques donnant accès à des matières renouvelables afin d'être plus économe en énergie, de proposer des produits recyclables et plus sécuritaires. Le but est de valoriser les agro-ressources dans un soucis de développement durable et d'éco-responsabilité.

Les principales compétences et qualités à avoir

L'ingénieur en chimie verte doit être en mesure de :

  • maîtriser le développement ou l'optimisation des voies de synthèse par utilisation de technologies propres ;
  • assurer la conception et le pilotage de procédés éco-compatibles ;
  • assurer la conception de produits chimiques plus sécuritaires ;
  • gérer l'évaluation et la prise en compte des impacts environnementaux d'une transformation biochimique ;
  • intervenir dans l'élaboration de bioproduits à partir de matières premières renouvelables ;
  • aimer le travail en équipe et savoir gérer un projet ;
  • avoir des capacités à s'adapter facilement ;
  • être rigoureux et motivé ;
  • être créatif et savoir innover.
L’ingénieur en chimie verte a pour mission de remplacer les composants issus de la pétrochimie par des molécules végétales, respectueuses de l’environnement. © nd3000, Fotolia

Les conditions de travail

L'ingénieur en chimie verte peut travailler pour des grands groupes industriels, des laboratoires de recherches ou dans des organismes publics de recherche. En interne, il alterne entre laboratoire et bureau et peut être amené à se déplacer à l'international selon le développement d'un produit.

Comment devenir ingénieur en chimie verte ?

Un niveau bac + 5 est demandé pour accéder au métier d'ingénieur spécialisé en chimie verte mais sachez qu'il existe également des techniciens au niveau bac + 2 :

  • master Chimie spécialité Chimie verte.
  • master Chimie spécialité chimie organique, chimie verte, chimie du vivant.
  • école d'ingénieur en chimie.
  • DUT Chimie.

Le salaire d’un ingénieur spécialisé en chimie verte

En moyenne un ingénieur chimiste peut prétendre à une rémunération de 3000 euros bruts par mois en tant que débutant. Une fois confirmé, l'ingénieur chimiste peut toucher, en fin de carrière, un salaire de plus de 8000 euros bruts par mois.

Les perspectives d’évolution d’un ingénieur chimiste

Un ingénieur spécialisé en chimie verte peut évoluer vers de management ou encore de technico-commercial.

Entreprises qui emploient des ingénieurs spécialisés en chimie verte

  • Commissariat à l'énergie atomique (CEA) ;
  • grands groupes industriels (ex : Air Liquide...) ;
  • organisme de certification (ex : Ecocert...) ;
  • entreprise privées (ex : Roquette Frères...) ;
  • établissement public ( ex :IRSN...).
     

Ma mission est de développer et de mettre au point de nouveaux produits ou procédés respectueux de l'environnement, en utilisant uniquement des matières premières végétales. Je suis amené à suivre et à collaborer au sein de projet de recherche où je travaille en collaboration avec des techniciens.

En gros, j'essaie de trouver des solutions pour supprimer le plastique issu du pétrole pour le remplacer par des bioplastiques, issus de matières premières végétales et donc entièrement biodégradables.

Bref, je fais ressortir mon petit côté Poison Ivy et j'adore ça !