Choix des couleurs, de la mise en forme, de la police… Le graphiste web créé l’identité visuelle d’une marque via son site ou son application web. © georgejmclittle, Fotolia.

Tech

Graphiste web / Webdesigner

MétierClassé sous :informatique , Métiers informatiques , Webdesigner

A la fois artiste et informaticien, le graphiste web doit maîtriser aussi bien le stylo que le clavier. Créatif et imaginatif, il sait aussi se montrer attentif et à l'écoute des desideratas de son client tout en prenant en compte les contraintes techniques de réalisation.
 

Le graphiste web, aussi appelé webdesigner, a notamment pour mission de réaliser l'identité visuelle d'un site internet ou d'une application mobile. Après analyse du cahier des charges et discussions avec le client, il définit la taille de police, la mise en forme des textes, les couleurs qui apparaîtront sur le site. Le graphiste web doit à la fois respecter les volontés du client, mais aussi tenir compte des contraintes techniques d'une page web.

Il s'occupe de l'ergonomie général d'un site, que ce soit au niveau de l'arborescence, de l'interface ou de la navigation. La charte graphique choisie doit attirer l'internaute et le fidéliser sur la page. A la fois créatif et technique, le graphiste web ne se contente pas uniquement de dessiner, il doit également maîtriser parfaitement les outils informatiques et être capable d'assurer la maintenance du site.

 Les principales compétences et qualités à avoir

Le métier de graphiste web demande des compétences et qualités à la fois artistiques et techniques :

  • maîtrise des logiciels graphiques (Photoshop, Illustrator, Flash, Dreamweaver...) ;
  • connaissance des langages de programmation ;
  • créatif et force de proposition ;
  • rigoureux, organisé, curieux, autonome ;
  • respect des délais ;
  • capacité d'adaptation ;
  • bonne communication et goût du travail en équipe ;
  • être à l'écoute des nouvelles tendances ou logiciels.
Après concertation avec son client, le graphiste web lui fait une proposition de site dans le respect des souhaits exprimés. © Andrey Popov, Fotolia.

Les conditions de travail

Les graphistes web travaillent soit à leur compte, soit au sein d'une agence ou d'une entreprise. Les horaires de travail sont classiques, en journée, mais peuvent vite s'élargir selon l'avancée du projet.

Comment devenir graphiste web ?

Un diplôme de bac +2 à bac +5 permet de devenir graphiste web :

  • BTS Communication visuelle, option multimédia ;
  • BTS Design graphique, option communication et médias numériques ;
  • DUT Informatique ;
  • DUT Métier du multimédia et de l'Internet ;
  • Licence professionnelle Webdesign ;
  • Licence professionnelle Infographie, webdesign et multimédia ;
  • DSAA Design et création numérique ;
  • Master Arts, mention Création et ingénierie numérique ;
  • Master informatique, parcours Développement logiciel.

Le salaire d’un graphiste web

Un graphiste web débutant gagne entre 1800 et 2000 euros bruts par mois. Son salaire peut s'établir autour des 3000 euros bruts mensuels après une dizaine d'années d'expérience.

Les perspectives d’évolution d’un graphiste web

Un graphiste web peut occuper dans le futur un poste de chef de projet web ou encore de directeur artistique.

Entreprises qui emploient des graphistes web

  • Agence web ;
  • Agence de communication ;
  • Média ;
  • SSII ;
  • Freelance.
     

Maman, mon métier consiste à gérer toute la partie visuelle d'un site internet ou d'une application. En fonction de ce que veut mon client je lui fais une proposition de présentation de son site, en respectant le code couleur souhaité et en lui suggérant des tailles de texte, des images, une mise en page répondant au mieux à ses besoins, tout en tenant compte des contraintes techniques que cela suppose pour être mis en place. Je dois avoir une vision globale du projet, de la partie créative visible, à la partie technique que le client connaît très peu en général.
La prochaine fois que tu trouveras un site beau et agréable, tu penseras à moi !