Récolte d'ail au potager avant le séchage. © alicja neumiler, AdobeStock
Maison

Comment récolter et conserver l'ail ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , plante , ail

Comme l'oignon et les échalotes, l'ail est une plante à bulbe cultivée pour relever les plats. Peu exigeant, l'ail blanc ou violet se cultive d'octobre à novembre et l'ail rose en mars. Apprécié pour ses bienfaits sur la santé, l'ail se cultive simplement. En été, arrachez-les pour les consommer et les conserver.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Des plantes poussent dans une ampoule  Dans les bonnes conditions d'humidité, des graines peuvent germer à l'intérieur d'une ampoule. 

Reconnu pour ses qualités gustatives, l'ail est un incontournable au potager. Il parfume et relève de nombreux plats puis a des vertus stimulantes et antiseptiques pour la santé.

Quand récolter l’ail ?

Les caïeux d’ail se récoltent tout l'été, entre le mois de juin et juillet, en fonction des variétés. Avec le soleil, les feuilles bien vertes vont complètement sécher. C'est le signe pour commencer à les récolter. Quinze jours avant, une fois que les feuilles commencent à jaunir, vous pouvez nouer les tiges d'ail en faisant une tresse afin que la sève se concentre essentiellement dans la tête pour qu'elles arrivent à maturité.

Comment récolter l’ail ?

Par une belle journée ensoleillée, récoltez l'ail en suivant ces gestes :

  • tirez sur le feuillage séché pour déterrer l'ail ;
  • ou bien soulevez-les à l'aide d'une fourche-bêche ;
  • déposez les gousses d'ail sur le sol, exposés au soleil pour les faire sécher ;
  • les laisser sécher quelques jours ;
  • si la pluie est annoncée, rentrez-les dans une pièce aérée pour la fin du séchage ;
  • une fois bien sèches, rentrez les gousses d'ail dans une pièce tempérée pour les conserver accrochées ou bien posées dans des caissettes, sans les faire se toucher.
Tresses d'ail séché. © Татьяна Пинкасевич, AdobeStock

Trois astuces pour conserver l’ail

La technique la plus simple est de tresser les tiges d'ail entre elles afin de pouvoir accrocher ces tresses dans une pièce bien aérée, hors-gel. Vous pouvez aussi composer des bottes attachées avec un lien. Vous pourrez ainsi venir chercher l'ail au fur et au mesure de vos besoins. Veillez à la bonne santé des têtes d'ail conservées et si vous apercevez de la moisissure, jetez la gousse concernée. Cette technique permet de garder l'ail plus de six mois.

Une autre technique consiste à mettre l'ail dans un bocal d'huile. Pour cela, retirez la peau et placez les têtes d'ail dans une poêle avec un peu d'huile d'olive, du romarin, du laurier, du sel et du poivre. Laissez revenir le tout 30 à 45 minutes. L'ail doit juste être confit. Placez le tout dans un bocal hermétique et recouvrez d'huile d'olive. Fermez le bocal et placez-le au réfrigérateur. Vous pourrez en profiter pendant un mois.

Pour finir, vous pouvez conserver de l'ail en le faisant sécher, prêt pour être cuisiné. Épluchez la tête d'ail et découpez le tout en petites lamelles ou petits cubes. Disposez-les sur un papier cuisson placée sur une plaque de four. Étalez bien les morceaux. Faites-les chauffer pendant trois heures à 50 °C dans un four à chaleur tournante. L'ail devrait être complètement déshydraté. Laissez refroidir puis conservez les morceaux dans un flacon hermétique.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !