Rangs de pommes de terre sous le soleil. © ExQuisine, Adobe Stock
Maison

Quels légumes cultiver pendant la sécheresse ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , potager , légumes
 

En été, les périodes de fortes chaleurs intenses et canicules sont de plus en plus fréquentes et pas seulement dans le sud mais partout en France. Il faut donc adapter les légumes à cultiver au potager ou bien prendre des précautions pour qu'ils endurent ces conditions de l'extrême.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Jardin : 5 fleurs qui supportent bien la sécheresse  Toutes les plantes ont besoin d’eau pour vivre. Mais certaines supportent bien les longues périodes de sécheresse. Avec ces 5 fleurs, finie la corvée d’arrosage ! 

La sécheresse peut ne pas convenir à certaines familles comme les légumes-fruits qui vont demander trop d'eau. Quant aux légumes racines, ils sont en général plus résistants. Les restrictions d'eau, le peu d'ombre, les rayons du soleil brûlant, autant de signes qui peuvent endommager la production de légumes. Voici huit légumes qui résistent à la sécheresse.

Les pommes de terre

Une fois plantées au printemps, les pommes de terre ne demandent pas beaucoup d'entretien. Cultivées en plein soleil, buttées pour protéger les tubercules de la lumière, les pommes de terre s'adaptent facilement à ces périodes de chaleur. Néanmoins, les récoltes de juin jusqu'au mois d'août peuvent être moins généreuses. Vous pouvez observer des rendements plus faibles avec des pommes de terre moins grosses. Même en privilégiant les variétés anciennes comme 'Rouge des Flandres', 'Vitelotte' ou 'Corne de Gatte' plus résistantes à cette aridité, la récolte risque d'être faible.

Les betteraves rouges

Semées de mars à juin, les betteraves rouges se développent au fil des mois. Lorsqu'une période de sécheresse se fait sentir, elles s'adaptent à ces conditions difficiles avec leurs racines souterraines. Binez les rangs tout l'été pour casser la croûte superficielle et laisser passer le peu d'eau tombée du ciel ou apportée par le jardinier.

Pensez à recycler l’eau de lavage des légumes et des fruits au lieu de la jeter

Désherbez les pieds car les mauvaises herbes ont tendance à puiser le peu d'humidité présente dans le sol. Vous constaterez peut-être en les mangeant qu'elles sont fibreuses par manque d'eau mais tout à fait goûteuses.

Les carottes

Légumes racines, les variétés anciennes de carottes comme 'De Carentan', 'Orange de Colmar à cœur rouge' ou 'Marché de Paris' sont résistantes à la sécheresse. Un paillage peut ralentir le dessèchement du sol et conserver l'humidité nécessaire à la croissance des carottes. Pensez à recycler l'eau de lavage des légumes et des fruits au lieu de la jeter. En cas de restrictions d'eau, utilisez l'eau de votre réserve pour apporter un minimum d'eau.

Les jardins et les végétaux souffrent des périodes de canicule et sécheresse. © Mellow10, AdobeStock

Les salades

Que ce soient les chicorées ou les Romaines, ne cultivez que des variétés anciennes qui vont résister davantage aux fortes chaleurs estivales. Évitez les laitues Batavia qui consomment énormément d'eau pour grossir. Ombragez au maximum les rangs ou les carrés avec des cageots, des canisses ou des voiles d'ombrage.

Comment utiliser l'irrigation par jarre avec une olla ?

Les salades peuvent stresser sous cette chaleur, être moins vigoureuses et monter rapidement en graines. Vous pouvez aussi utiliser des ollas dans les rangs de salades, sous réserve de ne pas être dans une région avec des restrictions d'eau. Si c'est le cas, conservez l'eau utilisée pour laver les fruits et les légumes puis arrosez les salades le soir de préférence.

Les haricots

Les premiers haricots semés en mai sont arrivés à maturité sans subir les aléas de la sécheresse. Ceux, semés à partir de juin, vont pousser moins vite avec la chaleur et le manque d'eau. Une fois que les jeunes plants sortent de terre, binez puis paillez le sol pour maintenir l'humidité nécessaire à la croissance de ces légumes. Recyclez l'eau de lavage des fruits et légumes au quotidien. Les haricots nains vont pouvoir bénéficier de l'ombre des haricots grimpants plantés à proximité. Semés en pot, vous pourrez le déplacer pour l'ombrer. Si vous avez la chance d'avoir une réserve d'eau, continuez les arrosages avec cette eau récupérée. Avec la chaleur et le manque d'eau, les récoltes risquent d'être moins fructueuses.

Les choux

Avec leurs feuilles coriaces, tous les choux et plus particulièrement les Bruxelles ou pommés, sont résistants à des conditions de sécheresse au jardin et supportent assez bien la chaleur contrairement aux choux-fleurs.  

Les pois

Les petits pois et les pois chiches ne souffrent pas de la chaleur seulement s'ils sont déjà bien développés. Les jeunes semis peuvent ne pas lever ou sécher les jeunes plants avec le manque d'eau et le soleil trop présent. Les gousses déjà bien formées tolèrent la chaleur mais pensez tout de même à pailler les pieds avec des déchets de tonte ou de la paille pour conserver un maximum d'eau et d'humidité.

Les oignons, échalotes et ail

Ces bulbes qui grandissent sous terre sont moins affectés par la sécheresse. La préparation du sol est primordiale pour cultiver les oignons, l'ail et les échalotes. Il doit être préparé en profondeur pour être bien meuble et laisser s'infiltrer l'eau ou les gouttes de rosée. Le binage en cours de culture est donc important. Le seul risque constaté sur ces plantes à bulbe lorsque la sécheresse est de longue durée, c'est l'éclatement des bulbes.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !