Fleur emblématique du 1er mai, le muguet si apprécié avec ses grappes de clochettes blanches parfumées peut se multiplier pour en avoir encore plus. Comment faire et quand diviser un pied de muguet ?

Cela vous intéressera aussi

Qu'il soit à clochettes blanches ou roses, à feuilles vertes ou panachées, le muguet demande d'être divisé pour que le pied s'épanouisse, encourager la floraison printanière et aussi multiplier les pieds pour les replanter ou bien les offrir. Comment faire et quand le diviser ?

Quand diviser un pied de muguet ?

Le muguetmuguet est la fleur emblématique du mois de mai et les brins de clochettes parfumées sont un réel trésor qui embaume les jardins et les intérieurs. Une fois passé le printemps, saisonsaison de floraison optimale, vous pouvez diviser votre pied de muguet. Il est conseillé d'attendre que toutes les feuilles ainsi que les tiges couvertes de baies soient complètement sèches. L'automneautomne reste la saison idéale pour le diviser puisqu'il vient de rentrer dans une période de dormance. Faites-le surtout avant l'arrivée des premières gelées.

Si vous avez un tapis de muguet ou bien des touffes de taille conséquente, sachez que vous pouvez les diviser tous les trois ou quatre ans. Cette division va permettre de redonner de la vigueur au pied de muguet, de garantir une floraison exceptionnelle et abondante. Ce geste va éviter que votre pied de muguet ne s'épuise avec le temps.

Attention à la toxicité du muguet. Mettre des gants. © Valerii Honcharuk, Adobe Stock
Attention à la toxicité du muguet. Mettre des gants. © Valerii Honcharuk, Adobe Stock

Comment diviser un pied de muguet ?

Un pied de muguet ou un tapis trop dense nécessite d'être éclairci pour obtenir des brins de bonheur en quantité et sains dès le printemps venu. Voici quelques gestes clés pour réussir la division :

  • aidez-vous d'une fourche bêche ;
  • plantez l'outil à proximité de la motte à diviser ;
  • soulevez la motte doucement ;
  • une fois sortie de terre, coupez-la en deux ou quatre morceaux avec une bêche ou une scie, en veillant à conserver un départ de feuille sur chacune d'entre elles ;
  • chaque griffe obtenue peut être replantée au jardin ou dans un pot ;
  • préférez une terre drainée et souple mélangée à de la tourbe ou du compost bien mûr ;
  • tassez bien le mélange et comblez les vides tout autour ;
  • arrosez copieusement ;
  • en pleine terre, installez un lit de feuilles mortes pour créer un paillage qui va conserver une certaine humidité et surtout protéger le pied de muguet des premiers coups de froid de saison ;
  • en pot, placez-le à l'abri d'un mur pour éviter les intempéries.

Le saviez-vous ?

Toutes les parties du muguet sont toxiques à l’ingestion et irritantes. Baies, feuilles, clochettes et racines sont dangereuses. Même l’eau d’un vase qui a accueilli un bouquet de muguet reste toxique. Lorsque vous manipulez cette plante, portez des gants pour éviter tout contact.

Pour repiquer des griffes, choisissez un endroit mi-ombragé et frais comme la lisièrelisière d'une forêt, un massif ombragé ou bien un pot à l'abri. Une fois en place, les griffes vont développer un système racinaire et produire de belles grappes de clochettes, en abondance.