Lorsqu’un projet d’isolation est en prévision, la vermiculite peut être un isolant employé. Ce matériau est, en effet, souvent utilisé dans le secteur de la construction puisqu’il possède de nombreuses propriétés. Focus sur cet isolant, ses vertus, ses avantages et ses inconvénients !

Cela vous intéressera aussi

La vermiculite a été une source de controverses des années 1950-60 jusque dans les années 1990. Certaines analyses ont démontré la présence d'amianteamiante dans ce mineraiminerai extrait des mines de Libby, aux États-Unis. Or, aujourd'hui, la vermiculite est extrêmement contrôlée. S'il s'avérait qu'elle contient de l'amiante, fibre minérale interdite en France pour raisons sanitaires, elle serait immédiatement écartée et non commercialisée.

Outre son utilisation en guise d'isolant, la vermiculite peut être employée comme substratsubstrat de culture pour le jardin grâce à ses propriétés drainantes et rétentionnaires d'eau.

Qu’est-ce que la vermiculite ?

La vermiculite fait partie de la famille des micas. C'est un minerai qui subit des transformations avant de pouvoir être commercialisé. Il est issu du silicatesilicate de magnésiummagnésium, un minéral composé de siliciumsilicium et de magnésium. Pour obtenir de la vermiculite aux nuances gris-brun à brun doré, les pierres sont d'abord triées, calibrées, tamisées, puis chauffées à plus de 1.000 °C. Leurs lamelles s'écartent grâce à l'airair qui y entre. Le volumevolume des flocons de vermiculite grossit entre 10 et 20 fois comparativement à la taille d'origine du minéralminéral, on parle alors de roche expansée. La vermiculite n'est pas produite en France, elle est issue de mines majoritairement situées aux États-Unis, en Afrique du Sud, en Australie, en Chine et au Zimbabwe. Elle se commercialise surtout en vrac, en sac de 100 litres, mais peut être également distribuée sous forme de panneaux.

La vermiculite est moins performante que la laine de verre, mais peut être utilisée dans les combles perdus. © sirbrain, Adobe Stock 
La vermiculite est moins performante que la laine de verre, mais peut être utilisée dans les combles perdus. © sirbrain, Adobe Stock 

La vermiculite est-elle un bon isolant ?

Avant de se diriger vers un isolant, il est opportun de prendre en considération ses spécificités, de s'informer sur ses performances. Utilisée seule, la vermiculite ne fait pas figure des meilleurs isolants thermiques existants, elle est moins performante que la laine de verrelaine de verre ou de roche. Cela ne signifie pas pour autant qu'elle est inefficace. En effet, son coefficient de conductivité thermiqueconductivité thermique de 0,08 à 0,09 W/m.K. (wattwatt par mètre-kelvin) contre 0,04 W/m.K. pour la laine de verre. Plus le coefficient est faible, plus l'isolant est efficace. Celui de la vermiculite reste moyen, elle peut donc être utilisée dans des régions où les hivershivers sont doux.

La vermiculite peut être projetée dans les combles perdus, les toiturestoitures ou encore les planchersplanchers. Elle est utilisée dans la confection de portes coupe-feucoupe-feu.

La vermiculite est souvent associée à du bétonbéton ou du mortier pour une meilleure isolationisolation du sol. Il convient donc de réaliser une chapechape lors d'une rénovationrénovation de planchers anciens.

Cependant, il faut savoir que la vermiculite permet une excellente isolation phonique. Les bruits extérieurs peuvent être efficacement absorbés par ce matériaumatériau pour optimiser le confort intérieur d'un logement. Utilisée en panneaux, elle est facilement mise en place sur les mursmurs ou les cloisons.

Quels sont les autres avantages de la vermiculite ?

La vermiculite possède des avantages non négligeables. C'est un isolant aux propriétés multiples. Ainsi, il est imputrescible, incombustible, non allergèneallergène, non irritant, inaltérable dans le temps, résistant aux insectesinsectes et aux rongeursrongeurs. Son coût en vrac demeure très raisonnable, entre 15 €/100 litres en moyenne hors pose. La vermiculite est un produit naturel, sain qui ne dégage pas de fumées toxiques en cas d'incendie.

Quels sont les inconvénients de la vermiculite ?

La vermiculite offrant une isolation moins performante que la laine de verre ou la laine de roche, elle ne sera pas privilégiée par les foyers pour isoler un logement. Elle doit être bien placée pour remplir son rôle d'isolant, d'où l'intérêt d'être parfois installée par un professionnel pour une applicationapplication bien maîtrisée.

Si elle reste naturelle, la vermiculite n'est pas pour autant renouvelable. De plus, elle enregistre un bilan carbonebilan carbone assez élevé compte tenu de sa provenance lointaine, donc de son transport.