Arroser son jardin le matin ou le soir réduit de 5 % à 10 % les pertes en eau. © maykal, Fotolia

Maison

Six erreurs à éviter pour ne pas gaspiller l'eau

Question/RéponseClassé sous :Finances , éco-gestes , économiser l'eau

Chaque Français consomme en moyenne 143 litres d'eau par jour, 93 % de cette eau étant dédiée à l'hygiène et au ménage. On n'y pense pas toujours, mais certains petits gestes peuvent amener à de gros gaspillages. Comment les repérer et par quoi les remplacer ?

Attendre que l’eau du robinet soit à la bonne température

L'été, tout le monde a envie de boire bien frais. Mais il faut entre 10 et 30 secondes pour que l'eau stockée dans les canalisations chauffées s'écoule, soit deux à six litres perdus ! Pensez plutôt à préparer des glaçons à l'avance ou à garder une bouteille d'eau au réfrigérateur. De même, il est parfaitement inutile de remplir ses casseroles avec de l'eau brûlante : non seulement vous allez gaspiller de l'eau, mais en plus l'eau chaude a moins bon goût. Enfin, adopter un mitigeur thermostatique évite le gaspillage lié à l'ajustement de la bonne température. Une famille de quatre personnes peut ainsi économiser entre 1.000 et 5.000 litres d'eau par an.

Faire sa vaisselle à la main

On pourrait croire qu'il est plus économique de faire sa vaisselle à la main. C'est en réalité souvent le contraire. Un lave-vaisselle consomme entre neuf et douze litres d'eau et permet de laver environ 140 pièces. Douze litres, c'est justement la quantité d'eau utilisée quand on laisse couler le robinet pendant une minute. Laver la vaisselle de 12 personnes à l'eau courante nécessite ainsi entre 42 et 100 litres d'eau selon une enquête Eurofins réalisée pour le Gifam. Évidemment, si on n'a que deux ou trois couverts à laver, la vaisselle à la main sera plus rentable. Il est également conseillé de remplir deux bacs (pour le lavage et le rinçage) plutôt que de laver à l'eau courante. Concernant les machines, privilégiez les programmes « Éco » : ils durent plus longtemps, mais réduisent jusqu'à 40 % la consommation d'énergie.

Un robinet qui coule pendant une minute fait perdre 12 litres d’eau ! © rawcaptured, Fotolia

Prendre une douche plutôt qu’un bain

On entend souvent dire qu'une douche est plus économique qu’un bain. Mais tout dépend de la durée ! En moyenne, nous restons entre sept et dix minutes sous la douche. Avec un pommeau ordinaire débitant entre 20 à 30 litres par minute, on consomme donc 250 litres pour une douche de dix minutes. Une baignoire remplie aux deux tiers nécessite elle seulement 150 litres et dure plus longtemps ! Pour réduire la facture, on peut équiper son pommeau d'un aérateur ou limiteur de débit et d'un système « stop douche » qui coupe l'eau pendant qu'on se savonne. Enfin, sachez qu'il n'est pas indispensable de se laver tous les jours.

Laisser sa piscine à découvert

La journée, l'eau de la piscine s'évapore sous l'effet du soleil. Mais le phénomène se produit aussi la nuit lorsque la température de l'eau est plus élevée que celle de l'air. Le vent accélère aussi l'évaporation, car il réduit l'hygrométrie de l'air au-dessus de la piscine. Au total, le niveau d'eau peut baisser de plusieurs centimètres par jour en plein été, sans compter les éclaboussures et débordements des activités. Pour éviter cette déperdition inutile, couvrez votre bassin avec une bâche de piscine ou un abri télescopique, notamment durant la nuit. Ce dernier va aussi maintenir la température de l'eau et empêcher le dépôt d'insectes et d'impuretés.

Une piscine peut perdre jusqu’à 3 % de son volume d’eau par évaporation lorsqu’il fait chaud. © Souchon Yves, Fotolia

Arroser son jardin en plein après-midi

Contrairement aux humains, les plantes n'ont pas forcément besoin de boire aux heures les plus chaudes de la journée. Au contraire, en arrosant les fleurs et la pelouse lorsque le soleil frappe le plus fort, une bonne partie de l'eau va s'évaporer directement sans alimenter la plante. Arroser tôt le matin ou le soir réduit ainsi les pertes en eau de 5 % à 10 %. Pas très disponible ? Un arrosage automatique programmable permet de régler les horaires d'arrosage et la pression. Choisissez la plus basse possible : non seulement cela réduit la quantité d'eau utilisée, mais cela irrigue la terre uniformément et évite à l'eau de s'évaporer ou de s'écouler. Enfin, privilégiez les plantes pas trop gourmandes en eau, comme le buis, les genêts, la lavande, les graminées ou les cactées.

Laver sa voiture et sa terrasse au jet d’eau

En France, le lavage des voitures représente 6 % de la consommation d'eau potable. Nettoyer sa voiture avec un tuyau d'arrosage consomme ainsi jusqu'à 300 litres d'eau. Première mesure à prendre pour réduire cet énorme gaspillage : opter pour un seau avec un peu de détergent et une éponge : on divise ainsi la quantité d'eau par 10. Deuxième piste : faire laver sa voiture en station. Dans ce cas, préférez le lavage haute pression (50 litres) plutôt que les rouleaux (100 à 200 litres). Enfin, il existe des détergents écologiques à sec qui nettoient et lustrent la carrosserie (cela requiert toutefois un travail assez long et minutieux). Quant à la terrasse, elle n'a nul besoin d'être rincée : un bon coup de balai en attendant la prochaine averse suffit largement.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi