Assortiment d’ampoules LED utilisables dans le résidentiel et le tertiaire. © Montage Futura Maison
Maison

Comment choisir ses ampoules LED ?

Question/RéponseClassé sous :électricité , éclairage , éclairage LED

D'une longévité sans égale, les LED remplacent avantageusement les anciennes ampoules à incandescence ou halogènes. Elles sont disponibles sous de multiples aspects et s'équipent de culots permettant de les adapter à tous les types de luminaires d'une maison, même les plus particuliers.

Les ampoules LED (pour Light Emitting Diode) sont des composants semi-conducteurs électroniques qui utilisent des diodes électroluminescentes (acronyme DEL en français). Apparues au début des années 1960, elles servaient initialement de témoins lumineux ou de voyants pour l'appareillage électrique, la signalisation routière ou urbaine, etc. De nos jours, la technologie LED répond à la plupart des usages domestiques, pour des lampes de bureau par exemple, aussi bien que pour des usages industriels ou tertiaires.

Les culots à baïonnette ou à vis sont adaptés aux douilles standard de forme correspondante. Les culots à broches équipent des ampoules de type spécial. © M.B Futura Maison

Le culot, premier élément de différenciation des ampoules LED

Le culot permet d'établir le contact avec la douille du luminaire, lorsque l'on actionne l'interrupteur. Le moins que l'on puisse dire est que les ampoules LED n'en manquent pas. On compte plus de dix modèles différents, identifiés par des codes composés de lettres et de chiffres.

Les différents modèles de culot :

  • B22 : à baïonnette, que l'on fixe en appuyant puis en pivotant d'un quart de tour ;
  • E14 et E27 : à vis, petit et gros modèles ;
  • G4 : à deux longues et fines broches de contact. Ampoules pour lampes de bureau, petits éclairages décoratifs ;
  • G9 : à deux broches en boucles. Ampoules capsules pour armoires, étagères, vitrines, etc. ;
  • G24 : à base cubique avec double broche. Ampoules crayons pour appliques murales, luminaires spécifiques encastrables... ;
  • GU4 : à deux petites fiches rapprochées. Spots pour hottes aspirantes, éclairages localisés dans la cuisine par exemple ;
  • GU10 : à deux courtes et épaisses broches avec épaulements. Spots encastrables au plafond... ;
  • GU5.3 ou MR16 : à deux broches de moyenne longueur (spots spéciaux) ;
  • GX53 : large base circulaire avec une broche à épaulement de chaque côté. Ampoules spécifiques design « palet » ;
  • R7S : un téton à chaque extrémité. Ampoules crayons pour luminaires techniques, projecteurs.

Des formes classiques ou insolites, de nouveaux critères techniques

Les LED reprennent les anciennes formes globe, poire ou flamme, par exemple, en les adaptant à leur technologie. Elles proposent également un large choix de spots et d'ampoules décoratives, certaines particulièrement originales : bougie ou flamme « coup de vent », lotus, palet, rétro, spirale, etc. Elles sont disponibles avec ou sans déflecteur, avec verre transparent ou dépoli, blanc ou coloré.

Quatre formes de LED vintage inspirées d’antiques versions de 1906. 1) Globe. 2) Edison à effet filament. 3) Ovale. 4) Tube. 5) Globe à effet filament. © Osram

Les lampes s'accompagnent d'une étiquette fournissant un certain nombre d'informations pour aider le consommateur à faire son choix.

  • La classe énergique. Elle est désignée par une flèche sur une échelle multicolore allant de A (niveau le plus élevé) à G (le plus bas).
  • Le flux lumineux. Exprimé en lumens (lm), il correspond à la quantité de lumière émise. Plus le chiffre est élevé, plus l'éclairage est efficace.
  • La puissance. Il s'agit de l'électricité consommée en watt (ou kWh) par l'ampoule. À puissance égale, préférez l'ampoule possédant le plus de lumens. Elle offre le meilleur rendement.
  • La durée de vie. Elle atteint couramment 15.000 heures, mais certaines lampes dépassent allègrement 25.000 heures.

Il est utile de connaître aussi la température (en kelvin ou K) et l'indice de rendu des couleurs (IRC en français ou CRI en anglais).

  • L’indice de rendu des couleurs caractérise l’aptitude de l’ampoule à restituer les tonalités naturelles.
  • Variant de 0 à 100 (indice de la lumière du jour), on le juge bon au-delà de 80 et excellent à partir de 90.
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !