L’Homme n’est pas le seul à vouloir profiter du soleil ! Ses rayons incitent aussi les guêpes à sortir voler. Si elles peuvent rapidement être dérangeantes, elles ne sont généralement pas dangereuses pour les humains… sauf pour les personnes allergiques à leur venin. Pour savourer votre tranquillité, découvrez de quelle façon il est possible de fabriquer un piège !

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les Mantispidés, des insectes mi-guêpe mi-mante religieuse Cet insecte étrange filmé dans l'Utah aux États-Unis n'est ni une guêpe ni une mante ; il n'a même aucun lien avec ces derniers. C'est un Mantispidés, un insecte absolument fascinant !

Les guêpes ne sont pas uniquement des nuisibles, elles sont aussi utiles à la biodiversité du jardin ! Elles sont les prédatrices des mouches, moustiques, chenilles, larves et malheureusement aussi des abeilles. Étant omnivores, elles peuvent également se délecter des fruits de votre verger qui se gâtent alors rapidement.

Les guêpes font partie des insectes pollinisateurs. Ces derniers récoltent le pollen malgré eux, le transportant d’une fleur à l’autre, engendrant alors la pollinisation. Il est donc opportun de peser le pour et le contre avant d’établir des pièges et de les utiliser avec une certaine modération.

Quels types d’appâts peuvent piéger les guêpes ?

Le sucre est, de toute évidence, un leurre formidable pour attirer les guêpes. Néanmoins, son gros désavantage est qu’il appâte également les abeilles et les bourdons. Il convient donc d’utiliser, en plus du sucre, de l’alcool comme de la bière ou du vin blanc dont l’odeur déplaît fortement aux ouvrières. La guêpe étant omnivore, elle se dirigera naturellement vers des morceaux de viande ou vers du gras. Vous pouvez alors l’attirer avec des restes de graisse ou de protéines animales.

Le piège à guêpes le plus classique consiste à couper une bouteille en deux et à emboîter en inversant la partie avec le goulot dans l'autre. ©Aygul Bulté, Adobe Stock
Le piège à guêpes le plus classique consiste à couper une bouteille en deux et à emboîter en inversant la partie avec le goulot dans l'autre. ©Aygul Bulté, Adobe Stock

De quelle façon fabriquer un piège à guêpes ?

Il existe deux façons bien connues des jardiniers de créer un piège à guêpes.

Fabriquer un piège à guêpes classique

Le guet-apens à guêpes le plus connu reste sans conteste la bouteille coupée en deux. Pour la réalisation de ce piège, vous aurez besoin de :

  • une bouteille en plastique vide sans bouchon ;
  • un cutter ;
  • un fil de fer ;
  • une boisson sucrée (jus de pomme, sirop de fruits…) ;
  • une boisson alcoolisée (bière ou vin blanc).

Commencez par couper la bouteille en deux sous le goulot, à peu près au niveau du quart de la hauteur. Réalisez ensuite deux trous de part et d’autre de la partie inférieure de la bouteille (la plus grande) pour y enfiler solidement le fil de fer et créer une anse permettant d’accrocher le piège.

Dans cette même partie, versez une petite quantité de boisson sucrée, le même quota d’alcool et mélangez. Positionnez la partie supérieure de la bouteille dans la seconde en prenant soin de placer le goulot vers le bas, comme un entonnoir. Les guêpes pourront aisément y entrer pour déguster la préparation, il leur sera cependant impossible d'en sortir.

Un des désavantages connus de ce piège est qu’il permet à l’eau de pénétrer s’il vient à pleuvoir. Le mélange s’en trouvera dilué et donc inefficace.

Fabriquer un piège à fenêtres

Cette seconde version possède l’avantage de ne pas recueillir l’eau de pluie. Vous aurez besoin du même matériel que précédemment, prenez néanmoins soin de conserver le bouchon de la bouteille.

Dans le tiers supérieur de la bouteille, créez dans un premier temps trois petites fenêtres à l’aide du cutter en coupant de petits rectangles épars pour proposer trois orifices d’entrée aux guêpes. Versez les différentes boissons dans le piège et mélangez. À la place du mélange sucre-alcool, vous pouvez miser sur des restes de protéines animales dans un fond d’eau pour éviter qu’ils ne sèchent. Bouchez la bouteille et entourez le goulot de plusieurs tours de fil de fer pour l’attacher solidement.

Sachez que les guêpes sont également attirées par les couleurs vives. Et si vous peigniez quelques motifs jaunes, oranges ou rouges sur votre piège pour en accroître les effets ?

Existe-t-il des répulsifs naturels pour éloigner les guêpes ?

Si vous souhaitez conserver une grande biodiversité dans votre jardin, optez pour des répulsifs naturels. Ainsi, vous pouvez mettre à brûler du marc de café, la fumée incommodera les guêpes qui s’éloigneront. Ces petits nuisibles peuvent être repoussés par la diffusion d’huiles essentielles de lavande ou de citronnelle. Autre astuce : plantez des fleurs sauvages, les guêpes ne résisteront pas à l’envie d’aller y butiner !