Carreaux en grès cérame émaillé, galets, mosaïque… on a le choix des matériaux pour décorer son receveur de douche à l’italienne. © Parex Lanko

Maison

Comment carreler un receveur de douche à l'italienne ?

Question/RéponseClassé sous :Bricolage , douche , douche italienne

La douche à l'italienne est caractérisée par son receveur de plain-pied, à fleur de sol. Que celui-ci soit en panneau prêt à carreler ou maçonné sur place, la pose du carrelage suit le même principe.

Le receveur de douche prêt à carreler se compose de mousse en polystyrène extrudé (XPS) enduite d'un mortier renforcé d'un tissu en fibre de verre. Recoupable à la scie égoïne ou sauteuse, il se colle sur une chape de ciment ou sur une rehausse en matière synthétique permettant l'encastrement de la bonde (à sortie horizontale ou verticale). Le receveur maçonné se réalise en coulant une chape dans un coffrage en pente, des bords vers l'orifice de vidage. Un film d'étanchéité est mis en place, avant le coulage du mortier, en le faisant remonter sur les bords pour assurer l'étanchéité périphérique.

Dans le cas d’un receveur à carreler, l’étanchéité périphérique est assurée par des bandes spéciales collées en « L » le long des murs. © Wedi

Préparer le carrelage du receveur de plain-pied

  • Le point de départ se détermine en fonction de la forme intérieure du receveur (plan incliné, en pointe de diamant...), de la taille des carreaux, du décor envisagé, de la position (centrée ou décalée) du système de vidage. Lequel peut se composer d'une bonde siphoïde ou d'un caniveau.
Procédez à un calepinage, afin d’équilibrer les coupes nécessaires et de répartir harmonieusement les éléments. © M.B.
  • Vous pouvez utiliser des carreaux de mêmes dimensions ou jouer avec des formats différents, poser de la mosaïque, des galets... marier les uns et les autres.
  • Pour exécuter les coupes, plusieurs options : la carrelette (manuelle), le coupe-carreau électrique, la pince bec de perroquet... en fonction du matériau et de la taille des éléments à retailler.
  • La mosaïque et les galets se vendent en plaques ou frises pré-assemblées sur trame ou filet (facile à découper au cutter) de 30 x 30 ou 30 x 10 cm environ.

Effectuer la pose du carrelage

  • Choisissez un mortier colle adapté et préparez-le en suivant les instructions du mode d'emploi. Ne gâchez pas trop de produit d'un coup ; tenez compte du temps d'utilisation indiqué.
  • L'encollage s'effectue par surfaces de 0,50 à 1 m2. Étalez la colle sommairement à la truelle, puis égalisez l'épaisseur à la spatule crantée.
  • Appliquez le carreau sur la colle en le faisant glisser pour ajuster la position. Utilisez une batte de carreleur ou frappez au maillet sur un martyr pour bien le faire adhérer.
Si vous posez des galets ou de la mosaïque en plaques, pressez du plat de la main pour assurer un bon transfert de la colle. © Schlüter Systems
  • Progressez rangée par rangée. L'alignement des joints des carreaux se règle à l'aide de croisillons d'espacement.
  • Les plaques de mosaïque se posent bord à bord pour assurer une largeur de joints constante. Les différences de forme et de grosseur des galets autorisent plus de liberté.
  • Contrôlez de bout en bout la planéité du revêtement au niveau à bulle.

Garnissage des joints et finition

  • Attendez 24 heures pour remplir les joints, avec du mortier en pâte (prêt à l'emploi) ou en poudre à gâcher.
  • Étalez le mortier à joint avec une spatule ou une taloche en caoutchouc. Passez-la en diagonale en pressant sur le mortier pour bien remplir les interstices.
Raclez l’excédent avec l’outil tenu incliné, sans creuser les joints. Rincez-le souvent à l’eau claire. © Cermix
  • Laissez tirer 15 à 30 minutes, puis nettoyez les traces résiduelles avec une taloche en mousse ou une éponge légèrement humide. Patientez une paire d'heures, avant d'essuyer le voile de mortier au chiffon sec.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi