Maison

Le Corbusier : visionnaire et urbaniste, en Inde

Diaporama - Le Corbusier, l'architecte français du social
PhotoClassé sous :Maison , architecte , Le Corbusier
Le Corbusier : visionnaire et urbaniste, en Inde
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

L'esprit avant-gardiste de Le Corbusier s'est exporté aux quatre coins du monde comme ici, en Inde, à Chandigarh, capitale des États du Pendjab et de l'Haryana. L'Unesco souligne qu'elle est considérée comme « l'expression la plus aboutie de ses principes et de l'idée de la Ville radieuse. » Le Corbusier n'a pas fait que construire des bâtiments comme cet ensemble également appelé « Complexe du Capitole » et qui abrite l'Asemblée législative, le Secrétariat et la Haute Cour de justice des deux États. Bien sûr, il s'est emparé de toute innovation technologique pour répondre aux exigences en matière de climatisation naturelle qui s'effectue par récupération des eaux de pluie via les plans d'eau notamment, et des systèmes de toitures doubles.

En 1947, après l'indépendance de l'Inde, cette ville nouvelle s'est construite selon les plans de Le Corbusier qui en a organisé les 59 quartiers en rectangle de 800 × 1.200 mètres de côté. Très structurée, la ville s'articule autour de sept niveaux de circulation qui fluidifient le trafic et préservent la tranquillité des habitants. La ville était prévue pour accueillir 500.000 citadins, ils sont aujourd'hui le double, et aucune difficulté de circulation ne se fait ressentir. Fait rare dans les grandes villes indiennes !

Grâce au génie visionnaire de Le Corbusier et à son ingénieuse répartition des différentes zones (habitat, écoles, commerces, bureaux), il est aujourd'hui possible traverser la capitale à pied en n'empruntant que les jardins.

Assembly building, Chandigarh © duncid, Wikimedia Commons, CC by-sa 2.0