Maison

Le topinambour, un cousin du tournesol

Dossier - Potager : découvrez des légumes insolites...
DossierClassé sous :Maison , botanique , légume

Certains légumes que cultivaient autrefois les jardiniers, ainsi que des espèces potagères provenant de pays lointains sont en train d’apparaître dans un bon nombre de jardins. Les découvrir vous apportera bien des satisfactions…

  
DossiersPotager : découvrez des légumes insolites...
 

Le topinambour, qui provient d'Amérique du Nord, est une plante rattachée à la famille des composées. Encore appelé « artichaut de Jérusalem » ou « truffe du Canada », il ressemble au tournesol. C'est une plante vivace très rustique, qui ne craint pas le froid et dont les tiges peuvent atteindre les 2,20 à 2,50 m de hauteur ! Ses tubercules comestibles, au goût très proche de celui de l'artichaut, sont  d'une forme très irrégulière, arrondie ou ovale et jouissant d'une couleur allant du jaune au rouge.

Fleurs de topinambour. © AnRo0002, domaine public

Propriétés du topinambour

Ce légume contient des vitamines A, C et B3, ainsi que plusieurs minéraux, dont le potassium. On recommande son usage aux personnes diabétiques.

Culture du topinambour

Le topinambour se développe dans toutes les terres, de préférence au soleil. Cette espèce apprécie les terrains relativement secs, mais avec quand même un besoin d'arrosages en cas de sécheresse prononcée.

Attention : cette espèce peut devenir envahissante, à cause de ses rhizomes tubérisés, et se transformer alors en mauvaise herbe ! Apportez-lui en hiver un peu de fumier ou de compost bien décomposé. Ce légume ne se sème pas, mais se plante en automne, en plaçant un tubercule tous les 40 à 50 cm dans un trou de 10 cm de profondeur, sur des rangées distantes de 60 cm. Disposez les germes dirigés vers le haut. Buttez vos pieds afin d'empêcher au vent de faire des dégâts. Ajoutez une bonne couche de paillis sur le sol, afin de prévenir l'évaporation de l'eau.

Tubercules de topinambours. © Zelfgemaakt, GNU, Free Documentation License

Récolte du topinambour

Intervenez d'octobre à avril, au fur et à mesure de vos besoins. Attention : les tubercules de topinambour se conservent très mal hors du sol et il vaut mieux éviter d'en récolter trop en une seule fois !

Recette du topinambour

En salade ou en purée

Fraîchement cueilli et cru, le topinambour peut se croquer dedans comme s'il s'agissait d'un radis. Vous pouvez aussi le râper et le servir en salade, accompagné d'une sauce rémoulade. Ou alors, cuisez-le au four, en robe des champs, en le servant avec du beurre ou de l'huile d'olive, du sel, du poivre, du persil et de la ciboulette. Une autre idée : en faire une purée après l'avoir assaisonné avec diverses fines herbes.