Maison

Domotique : la motorisation des portails

Dossier - La domotique, pour une maison intelligente
DossierClassé sous :Maison , domotique , aménagement

-

Contraction des mots domus (« domicile » en latin) et automatique, la domotique regroupe l’ensemble des technologies de l’électronique, de l’informatique et des communications au service de la maison. Son champ d’application est quasi illimité. Visite guidée...

  
DossiersLa domotique, pour une maison intelligente
 

Parmi les fonctions les plus demandées en domotique se trouve la motorisation des portails. Quoi de mieux en effet que d'éviter de sortir de sa voiture lorsqu'il pleut ou par temps froid ? Qu'il soit coulissant ou battant, ouvrir son portail depuis sa voiture est tout de même plus agréable...

La motorisation des portails battants. © Karamysh - Shutterstock

La motorisation des portails battants

Les automatismes les plus répandus en maison individuelle équipent les portails battants. Ils reposent sur le principe de bras articulés à vis sans fin, ou de vérins (électromécaniques, hydrauliques) mus par motoréducteurs. Une armoire de commande, murale, ou un boîtier incorporé à l'un des blocs moteurs abrite le récepteur relié par ondes radio à la télécommande (l'émetteur).

Suivant les modèles, la vitesse d'ouverture est prédéfinie en usine (17/20 secondes par exemple) ou programmable. Ces modèles sont généralement proposés à un coût TTC entre 400 et 1.700 € (TVA 19,6 %). Dans cette catégorie, il existe également des automatismes enterrés qui ne laissent voir aucun bras ni vérin : esthétique mais cher (jusqu'à plus de 3.000 €) et d'une installation particulièrement délicate.

Portail à deux battants automatisés par vérins électromécaniques, ref. Amico. Alimentation armoire 230 V (50/60 Hz). Puissance nominale 100 W. Alimentation moteurs 24 V. © Came France

La motorisation des portails coulissants

Les portails coulissants sont actionnés par un seul motoréducteur qui regroupe l'électronique embarquée. Deux types d'automatismes : à guidage par crémaillère (disponible en kit) ou autoportant. Plus discret, le second intègre les mécanismes (motorisation et roulements) dans un portique et une traverse spécialement profilés. Complexe à mettre en œuvre, il est en général monté d'origine sur le portail livré prêt à poser ou réalisé sur mesure. Prix des kits à crémaillère : 300 à 1.200 €.

Les portails coulissants peuvent également profiter de la domotique. Les deux modèles sont présentés en détail dans la liste numérotée, ci-dessous. © DR
  1. Coulissant sur motoréducteur à transmission par courroie crantée et guidage latéral. Manœuvrable en 18 secondes pour une largeur de 3 m. Ouverture partielle pour passage cycliste ou piéton. Débrayage manuel de l'intérieur en cas de coupure de courant. NovoGate. © Novoferm 
  2. Coulissant avec traverse basse porteuse et guidage par rouleaux en polyamide à double roulement à billes. Motorisation et commandes intégrées dans le portique. Garde au sol de 11 cm. © Hörmann France

Portail : les automatismes à énergie solaire

Dans l'air du temps, les automatismes utilisant l'énergie solaire permettent d'économiser l'électricité et de supprimer les gros travaux d'installation, grâce à l'absence de câblage électrique. Alimentés par des petits capteurs photovoltaïques, ils sont conçus pour assurer plusieurs cycles quotidiens d'ouverture/fermeture, avec un taux d'ensoleillement inférieur de moitié (au minimum) aux plus basses valeurs annuelles mesurées en France. Prix constatés : 600 à 1.400 €.

Panneau solaire orientable de 20 W adaptable à trois kits de motorisation pour portails battants ou coulissants. Fixé au moyen d’un support fourni, chaque panneau utilisé recharge en permanence la batterie de 12 V - 6 Ah qui alimente la motorisation. Le kit présenté se compose de gauche à droite : d’une paire de moteurs à bras articulés, d’un transformateur 230/12 V permettant le branchement sur le secteur, de deux télécommandes (l’une de type porte-clés à 2 touches, l’autre programmable à 8 fonctions) et d’une centrale à flash et batterie intégrée qui gère les fonctions. Compatible avec les interphones sans fil et les équipements de protection de la marque. Gamme Solarmatic © Daitem

Quels que soient le mode d'ouverture et l'énergie utilisée, l'automatisme doit s'adapter aux dimensions et au poids du portail. Sa pose est assujettie à des contraintes physiques et mécaniques, à ne jamais négliger : nature des matériaux, rigidité de la menuiserie, absence de frottements, solidité des piliers et des scellements, etc. Ces données sont toujours précisées par les fabricants.