Maison

La clim réversible, elle souffle le chaud et le froid

Dossier - La climatisation : fraîcheur à la demande
DossierClassé sous :Maison , climatisation , clim

-

Rien ne vaut un climatiseur pour lutter contre les grosses chaleurs ou garder un cadre de travail agréable. Climatiseur monobloc, split, réversible : découvrez les différents moyens de climatisation et les éléments pour faire votre choix.

  
DossiersLa climatisation : fraîcheur à la demande
 

En montant une vanne « quatre voies » en sortie de compresseur, on peut inverser le cycle frigorifique d'un climatiseur. L'évaporateur devient condenseur et inversement : c'est le principe de la climatisation réversible.

Les calories dues au réchauffement du fluide ne sont plus évacuées à l'extérieur du local mais diffusées à l'intérieur : on dit alors que l'appareil fonctionne en « pompe à chaleur ». Expression utilisée par les fabricants pour désigner le mode de fonctionnement des splits réversibles. Toutefois, si ceux-ci sont proches dans leur principe des pompes à chaleur (ou PAC) air-air, ils ont peu en commun avec les PAC aérothermiques air-eau et encore moins géothermiques (voir plus loin).

À gauche, mode rafraîchissement de la climatisation réversible. À droite, le mode chauffage. © www.climamaison.com

Un chauffage économe

Outre un confort en toute saison, la clim réversible permet de substantielles économies d'énergie (pour un surcoût minime à l'achat) grâce à un coefficient de performance (COP) de deux à trois. En clair, lorsque la « pompe à chaleur » utilise 1.000 W pour fonctionner, son rendement peut atteindre 3.000 W : soit 1 kWh payé pour 3 kWh consommés.

Cependant, ce n'est pas si simple. La température extérieure exerce une grande influence sur les performances. Dès qu'elle approche de 0 °C, le rendement faiblit et la consommation d'électricité augmente proportionnellement.

Attention donc à la qualité du matériel et aux performances annoncées. À cet égard, les splits réversibles Inverter offrent les meilleures garanties.

Exemple d’installation multisplit réversible Inverter 4 + 1. © Daikin
Unité extérieure Inverter réversible. Puissance calorifique : 10,6 kW. Puissance absorbée : froid 500 à 3.000 W (COP 3,29), chaud 600 à 2.600 W (COP 4,11). Niveau sonore : froid-chaud 48-49 dB(A). Température extérieure mode froid : jusqu’à 46 °C. Température extérieure mode chaud : -10 à 15,5 °C. Longueur maximale par circuit : 25 m. Cumulée : 60 m. Classe énergétique A/A. Référence 4MXS68F (environ 2.609 euros). © DR
Console murale double flux. Puissance absorbée : nc. Puissance restituée : froid 1.400 à 3.800 W (COP 3,43), chaud 6/-5 °C 3.400/1.400 à 5.000 W (COP 3,69). Débit d’air : froid 270/510 m3/h, chaud 282/564 m3/h. Niveau sonore froid/chaud 24 à 39 dB(A) chacun. Pour pièce de 40 m2 maximum. Classe énergétique A/A. Référence FVXS35F (environ 3.080 euros). © DR
Split gainable. Puissance absorbée : froid 300/1.000 W, chaud 300/1.500 W. Puissance restituée : froid 1.300/3.000 W, chaud 1.300/4.500 W. Débit d’air : froid/chaud 372/522 m3/h. Niveau sonore : froid/chaud 29/35 dB(A) chacun. Pour une pièce de 25 m2 maximum. Classe énergétique C/B. Référence FDSXS25E (1.960 euros). © DR
Caissons muraux. Puissance absorbée : nc. Puissance restituée : froid 1.300/2.800 W, chaud 6/-5 °C 1.300 à 4.300/2.000 W (COP 4,26/4,25). Débit d’air : froid 240/564 m3/h, chaud 330/594 m3/h. Niveau sonore : froid 22/38 dB(A), chaud 25/38 dB(A). Pour une pièce de 20 m2. Classe énergétique A/A. Référence FTXS20G (environ 1.900 euros). © DR

Tableau comparatif entre climatiseurs fixes et réversibles

Différents critères peuvent orienter le choix d’un système de climatisation, notamment les performances pour le chaud ou le froid. © DR