Maison

Variétés de melons : jaune, vert, galia et charentais brodé

Dossier - Le melon, un délicieux fruit de saison
DossierClassé sous :Jardinage , jardin , melon

Depuis son succès sur les tables de la Rome antique, le melon a séduit l’ensemble du bassin méditerranéen. Orangé, jaune ou vert olive, à l’écorce lisse ou rugueuse, il surprend par la variété de ses formes et de ses couleurs innombrables. Sa chair fondante et parfumée, sa fine saveur sucrée en font le plus délicieux des rafraîchissements de l’été. Notre dossier présente ses caractéristiques botaniques, sa belle histoire, sa culture industrielle mais aussi dans les jardins, sans oublier ses caractéristiques gastronomiques. De quoi vous mettre en appétit…

  
DossiersLe melon, un délicieux fruit de saison
 

Le melon existe sous différentes formes dans le monde entier. Chaque espèce possède des caractéristiques précises et se décompose en un nombre plus ou moins important de variétés, comme le melon Galia ou le charentais brodé. Certains melons sont jaunes, d'autres verts mais, dans tous les cas, il ne faut pas les confondre avec le melon-poire, qui n'appartient pas à la même famille.

Une pastèque (aussi appelée melon d'eau) ainsi que différentes variétés de melons. © Siegi, Shutterstock

Le cantaloup charentais

Cette espèce offre 9 à 12 tranches bien marquées, séparées de sillons à écorce lisse, de couleur vert clair jaunissant légèrement à maturité. Sa chair est orangée, délicieusement sucrée et juteuse, avec un parfum très caractéristique. Oscillant entre 500 g et 1,5 kg, il doit être consommé rapidement.

Les variétés du melon Cantaloup sont nombreuses et les sélectionneurs en créent régulièrement de nouvelles, essentiellement hybrides, c'est-à-dire plus productives, comme « Bastion F1 » (excellente qualité gustative, précoce, robe lisse à sillons bien colorés), « Cézanne F1 » (chair très orangée, bonne tenue après récolte), « Jérac F1 » (rendement élevé de fruits bien ronds, qualité gustative très appréciée), etc.

Le charentais brodé

Il est reconnaissable à son écorce curieuse composée de cellules liégeuses situées sous l'épiderme, qui, en se développant, se transforme en une sorte de broderie ou de résille. Cette espèce forme des fruits ronds pesant 1 kg environ, à chair orangée et moins sucrée que celle du Cantaloup. Ce melon résiste bien au transport.

Parmi les variétés de cette espèce, figurent « Sucrin de Tours » (bonne adaptation aux basses températures, chair rouge et ferme), « Cavaillon espagnol à chair rose » (fruits allongés à écorce vert clair, chair très parfumée et goûteuse) et quelques hybrides comme « Gordes F1 » (à recommander pour une culture au jardin ou d'automne sous abri), « Orus F& » (végétation vigoureuse, qualité incomparable et constante), etc.

Le canari, un melon jaune

Le canari est un grand fruit allongé de 1,5 à 3 kg, à écorce jaune vif (d'où son nom), lisse ou ridée et à chair blanc verdâtre, sucrée, juteuse mais non parfumée.

Le melon Canari est jaune. © Phonlawat51, Shutterstock

Le melon Vert olive

De forme généralement allongée, le melon Vert olive est un gros melon (1,5 à 3 kg), à écorce lisse ou plissée, parfois un peu brodée, mouchetée vert clair à vert sombre. Il offre une chair blanche, juteuse, sucrée mais non parfumée. On apprécie sa faculté de pouvoir parfois se conserver sans dommage pendant plusieurs semaines.

Le melon Galia

Le melon Galia est un melon légèrement allongé (1,5 à 3 kg), non tranché et à écorce légèrement brodée, un peu orangée à maturité. Sa chair vert pâle est très sucrée et parfumée.

Le melon Serpent ou concombre arménien

Le melon Serpent, encore appelé melon arménien ou concombre arménien, forme des fruits très minces et sinueux, dépassant parfois 1 m de longueur ! De couleur vert noirâtre ou jaunâtre, cette espèce possède une saveur assez déconcertante, assez proche de celle du concombre, et peut être confite dans du vinaigre.

Le melon-poire n'est pas un melon !

Le melon-poire est, quant à lui, un petit arbuste vivace de la même famille que la tomate, celle des solanacées, et dont les fleurs paraissent identiques à celles de la pomme de terre. Ressemblant à s'y méprendre à certains melons, ses fruits pèsent, sauf la première année, entre 400 et 500 g ; d'abord verts, ils se couvrent ensuite de stries violacées, pour virer enfin à l'orangé.