Maison

Le pâtisson, un fruit très élégant

Dossier - Les cucurbitacées : du soleil dans votre potager
DossierClassé sous :Jardinage , potiron , pâtisson

Il existe un nombre important de potirons, potimarrons, courgettes, etc., ces végétaux faisant tous partie de la grande famille des cucurbitacées. Ils sont en général délicieux à consommer, offrent des qualités médicinales à ne pas négliger. Un bon point pour ces plantes : vous avez intérêt à en consommer régulièrement si vous faites un régime ! Enfin, ils offrent des fruits souvent attrayants à regarder. Mais attention : ce sont des plantes frileuses et qui préfèrent être cultivées au soleil…

  
DossiersLes cucurbitacées : du soleil dans votre potager
 

Surnommé « bonnet d'électeur » ou « bonnet de prêtre », le pâtisson (Cucurbita pepo) est une sorte de courge, mais qui se distingue par son fruit en forme aplatie, circulaire, dentelée, conique et présentant, à sa périphérie, des bosses plus ou moins marquées. Il s'agit d'une plante non coureuse, aux feuilles imposantes et dont les fruits, de couleur blanche, vert-jaune ou orange, pèsent de un à deux kilogrammes.

Les pâtissons se déclinent en différentes couleurs. © Nathalie Dulex, Fotolia

Propriétés médicinales

Ce légume, peu énergétique, est intéressant pour les régimes amaigrissants. Riche en vitamines A et C, ainsi qu'en magnésium, et, comme le potiron, il est diurétique et laxatif.

Exigences

Cette plante réclame un terrain très riche ayant reçu 4 kg/m2 de fumier ou de compost bien décomposé, et 100 g/m2 d'un engrais riche en potasse. Elle est gourmande en eau. 

Variétés

L'hybride F1 Polo est très productif et donne des fruits blancs offrant une légère saveur de fond d'artichautF1 Sunburst porte des fruits jaune foncé de bonne qualité gustative. Orange se distingue par ses fruits de couleur orange intense et les divisions très prononcées de leur couronne.

Culture au jardin

Vers la mi-avril, déposez 2 à 3 graines dans des godets emplis d'un mélange de terre, de tourbe, de terreau et de compost. Au stade 4 feuilles, ne conservez que le plus beau plant et mettez-le en place en mai, lorsque les gelées ne sont plus à craindre, en distançant les plants de 1 m. Couvrez le sol d'une couche de 7 à 8 cm de vos tontes de gazon ou de paille, afin de conserver la terre fraîche. Arrosez régulièrement vos pieds.

Le pâtisson est gourmand en eau. Ici, un pâtisson marbré. © Jamain, Wikimedia commons, DP

Récolte et conservation

Intervenez en août-septembre. Coupez le pédoncule en le gardant le plus long possible. Vous pouvez aussi cueillir les fruits très jeunes, portant encore la fleur à leur extrémité, afin de les confire dans du vinaigre. Vous pouvez entreposer vos fruits pendant quelques semaines dans un local sec et bien ventilé.

Astuce culturale

Exécutez plusieurs repiquages, du 10 mai au 10 juin, ce qui vous permettra d'étaler votre production jusqu'aux premières gelées d'automne.

Cuisine

Le pâtisson peut être cuit entier, puis farci de sa propre chair agrémentée de fromage frais ou de viande hachée, d'herbes et d'échalote. Il peut aussi être émincé ou détaillé en dés.