Maison

Le potiron, délicieux en potage

Dossier - Les cucurbitacées : du soleil dans votre potager
DossierClassé sous :Jardinage , potiron , pâtisson

Il existe un nombre important de potirons, potimarrons, courgettes, etc., ces végétaux faisant tous partie de la grande famille des cucurbitacées. Ils sont en général délicieux à consommer, offrent des qualités médicinales à ne pas négliger. Un bon point pour ces plantes : vous avez intérêt à en consommer régulièrement si vous faites un régime ! Enfin, ils offrent des fruits souvent attrayants à regarder. Mais attention : ce sont des plantes frileuses et qui préfèrent être cultivées au soleil…

  
DossiersLes cucurbitacées : du soleil dans votre potager
 

Le potiron (Cucurbita maxima) est une plante annuelle à longues tiges souples, très vigoureuses, rampantes et qui s'accrochent par des vrilles à tout support. Ses feuilles sont grandes et ses fleurs sont jaunes.

Facile de culture, le potiron est recommandé. © Capri23auto, Pixabay, DP

Ses fruits varient, selon les variétés, par leurs formes, sphériques, allongées ou bosselées, par leur taille et par leur couleur à maturité (blanc, rouge, vert), toujours avec une chair jaune orangé.

Propriétés médicinales

Composé presque exclusivement d'eau, le potiron est peu calorique. Il est efficace dans la prévention des calculs rénaux. Le potassium qu'il renferme régule la pression artérielle. Riche en vitamine A, il présente des propriétés antioxydantes.

Exigences

Les terres légères lui conviennent. Dans votre jardin, offrez-lui lors du bêchage 4 kg/m2 de fumier ou de compost, avec en plus 100 g/m2 d'un engrais riche en potasse. Cette plante est très gourmande en eau.

 Potiron délicieux pour les potages. © Studio Gi, Fotolia

Variétés

Jaune gros de Paris donne un très gros fruit à écorce jaune foncé se conservant très bien. Rouge vif d'Étampes, au fruit moins gros et plus aplati, présente une écorce orange vif. Giraumon turban produit des fruits de 4 à 6 kg, en forme de calotte et assez décoratifs.

Culture au jardin

Effectuez en mai un semis en serre ou sous châssis, lorsque la température est au moins égale à 12 °C. Déposez 2 ou 3 graines dans des godets emplis de terreau. Au stade 4 feuilles, ne conservez que le plus beau plant et mettez-le en place en mai, lorsque les gelées ne sont plus à craindre, en distançant vos plants de 0,50 à 1,20 m, selon les variétés. Paillez le sol pour conserver la terre fraîche et arrosez-le régulièrement. Buttez les tiges rampantes afin qu'elles s'enracinent bien et qu'elles favorisent le développement des fruits. L'oïdium est une maladie cryptogamique (feuillage et fruits blanchâtres), à combattre avec du soufre dès son apparition.

Récolte et conservation

La récolte intervient six mois après le semis, en septembre-octobre. Enfoncez un ongle dans leur peau et, s'il pénètre facilement, c'est que leur maturité est bonne. Vous pouvez placer vos fruits, pendant plusieurs mois, dans un local bien ventilé et à une température comprise entre 10 et 20 °C.

Astuce culturale

Taillez vos jeunes plants au-dessus de la 3e ou 4e feuille, de façon à obtenir deux branches, à diriger alors en sens opposé. Sous vos fruits en cours de grossissement, placez une tuile ou une pierre plate, de façon à éviter les éclaboussures et à améliorer leur maturation.

Cuisine

La chair du potiron est excellente en potage et sous forme de confitures.