Il existe une palette de dispositions fiscales, de subventions et de prêts avantageux destinés à encourager les particuliers à améliorer la qualité énergétique de leur habitat. Ces aides s'obtiennent sous conditions auprès de l'État, d'agences nationales ou de collectivités territoriales.

Les aides s'appliquent aujourd'hui aux travaux d'amélioration thermique et énergétique réalisés par des professionnels  « Reconnus Garants de l'Environnement » (RGE), avec factures à l'appui. Depuis le début de l'année 2014, les équipements et travaux concernés, dont le chauffage gazgaz, bénéficient d'une TVA réduite à 5,5 %. Celle-ci porteporte sur l'ensemble des dépenses de pose, d'entretien du matériel et des matériaux et équipements mis en œuvre. 

Depuis le 1er janvier 2015, un « crédit d'impôt transition énergétiquetransition énergétique » (CITE) de 30 % s'applique également aux équipements éligibles comme la chaudière à condensation, le chauffe-eau solaire ou encore l'isolationisolation des toiturestoitures et parois.

Selon le niveau de revenus, le CITE peut-être cumulé avec un prêt à taux zéro pour la réalisation de bouquets d'au moins deux travaux.

Certains travaux de rénovation énergétique comme l'isolation de la toiture, des murs, le remplacement des fenêtres ou le changement de système de chauffage permettent de bénéficier des aides de l’État et de réaliser des économies d’énergie. ©DR

Certains travaux de rénovation énergétique comme l'isolation de la toiture, des murs, le remplacement des fenêtres ou le changement de système de chauffage permettent de bénéficier des aides de l’État et de réaliser des économies d’énergie. © DR

Prêts bonifiés et exonérations temporaires de taxe foncière

Les conseils départements ou régionaux et les municipalités proposent différentes aides liées au lieu de résidence, tels des prêts bonifiés ou l'exonération temporaire de la taxe foncière.

Pour en connaître la liste et les conditions d'attribution, il faut contacter les Adil (Agences départementales d'information sur le logement) ou le centre Info Énergie le plus proche de chez vous. Les retraités peuvent aussi se renseigner auprès de leurs caisses de retraites, dont les aides pour travaux concernent aussi bien les locataires que les propriétaires.

À retenir également, les financements octroyés sous conditions de ressources par l'Agence nationale de l'habitat (Anah) et les primes, bons d'achats, prêts bonifiés... des fournisseurs d'énergieénergie dans le cadre du dispositif des Certificats d'économies d'énergie (CEE). 

Estimogaz, pour évaluer les économies d’énergie

Estimogaz est une application  mise à disposition par GRDF, disponible sur InternetInternet depuis un ordinateurordinateur, une tablettetablette ou un smartphonesmartphone (via une applicationapplication dédiée), qui permet de simuler en quelques clics les économies réalisables avec une chaudière à condensationchaudière à condensation au gaz naturelgaz naturel. Les calculs se basent sur les renseignements de consommation donnés par les utilisateurs.

L'application Estimogaz permet d'estimer les économies réalisées grâce au gaz naturel et de suivre les tendances du prix des énergies sur les périodes souhaitées. ©DR

L'application Estimogaz permet d'estimer les économies réalisées grâce au gaz naturel et de suivre les tendances du prix des énergies sur les périodes souhaitées. © DR

Le simulateur Estimogaz s'adresse essentiellement aux logements construits avant 2000, c'est-à-dire antérieurs aux réglementations thermiques les plus récentes et exigeantes et qui sont aujourd'hui prioritaires à rénoverrénover.

Une simulation en trois étapes

Le questionnaire se fonde sur la consommation annuelle d'énergie, quelle qu'en soit la nature : gaz naturel, GPLGPL, fioulfioul, électricité. Il suffit de connaître sa consommation moyenne annuelle ou de se munir des factures correspondantes et de lancer l'application. 

© DR

© DR

  1. Vous indiquez les caractéristiques de votre habitation (localisation géographique, surface habitable).
  2. Vous précisez l'énergie utilisée pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire et la cuisson et la consommation globale (tous usages) de l'énergie que vous utilisez a minima pour le chauffage.
  3. Le simulateur calcule les économies que vous pouvez réaliser en remplaçant vos appareils existants par une chaudière gaz  à condensationcondensation avec production d'ECS. Les résultats portent à la fois sur les gains financiers (en €/TTC/an) et énergétiques (% de réduction de la consommation sur une « étiquette » estimative). Vous pouvez aussi connaître ce que peut vous rapporter l'adoption de plaques de cuisson au gaz naturel si vous n'en possédez pas actuellement.